Conakry : des candidats au Bac séquestrent leurs surveillants pour leur « sévérité »…

Facebook icon Twitter icon
Education

CONAKRY-Un acte qui sort de l’ordinaire s’est produit ce lundi 10 juillet 2017, dans un centre d'examen du baccalauréat dans la commune de Kaloum. Des candidats ont séquestré des surveillants pour leur « sévérité » dans la surveillance.

La scène s'est déroulée dans les écoles primaires du centre et de Tombo 2. Cette scène a été suivie par des violences qui ont conduit à la destruction de plusieurs biens privés.

Après ces violences, le Ministre Ibrahima Kalil Konaté a pris des mesures répressives. Le patron du département de l’enseignement préuniversitaire a donné un avertissement aux responsables de l’éducation de Kaloum.

"Madame la DCE de Kaloum reçoit un avertissement pour négligence. La présidente est renvoyée et remplacée,  un avertissement est lancé à l'ensemble des candidats de l’école primaire du centre à Kaloum. En cas de récidive demain (mardi 11 juillet 2017, Ndlr), le centre sera purement et simplement ajourné. En termes claires, tous les candidats qui évoluent dans ce centre seront ajournés », a averti le ministre.

Depuis le début du baccalauréat unique le 07 juillet derniers, plusieurs candidats et surveillant ont été renvoyés de leur centre. Cet examen qui donne accès aux institutions d'enseignement supérieur doit prendre fin ce mardi 11 juillets 2017.

 

Thierno Sadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 11 juillet 2017 à 11:51

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS