L’horreur à Dalaba: Il tue sa copine par jalousie et tente de se suicider…

Facebook icon Twitter icon
Crime

DALABA-Dans la nuit du vendredi au samedi 8 juillet 2017, un homme a tué sa copine à l'aide d'une arme blanche à Tangama, un quartier de la commune urbaine de Dalaba dans la région administrative de Mamou-a-t on appris. Le jeune présumé assassin nommé Boubacar Bah communément appelé Layly âgé d'une vingtaine d'années s'était poignardé lui aussi après avoir tué sa concubine Yaye Bobo Bah.

Le jeune Boubacar Bah aurait tué son amante par jalousie. Après cet acte ignoble des jeunes de Dalaba se sont massivement mobilisés pour lyncher l'auteur du crime qui était déjà dans les mains de la sécurité préfectorale. Boubacar Bah s'est ensuite poignardé lui-même. Les jeunes qui le lynchaient l’ont cru mort quand il est tombé. Les services de sécurité qui sont venus le recupérer  après se sont rendus compte qu'il n'est pas décédé. Rapidement sur instruction du procureur du première instace de Mamou,  Sidiki Camara il a été transporté à Mamou.  Il est en soins intensifs  actuellement sous surveillance à l'hôpital régional de Mamou, nous a confié le procureur Sidiki Camara.

“C'est le commissaire central de police de Dalaba qui nous a informé d'un crime dans le quartier Tangama. D'après lui c'est un jeune homme nommé Boubacar Bah qui aurait poignardé sa copine Yaye Bobo Bah. Et lorsqu'on a été informé on a dépêché une équipe de la CMIS (Compagnie mobile d’intervention et de sécurité, Ndlr) sur les lieux afin de procéder à des consultations. Quand cette mission est arrivée on s'est rendu  compte qu'effectivement Yaye Bobo Bah a été poignardée. Elle a été d'abord conduite à l'hôpital préfectoral de Dalaba où elle a reçu des premiers soins, de là elle a été conduite à l'hôpital régional de Mamou où elle a reçu également des soins, Mais vu la gravité de la blessure on a été obligée de l'évacuer sur Conakry. Mais malheureusement elle a rendue l'âme en cours de route précisément à Kindia. Quand on a été informé, le juge de paix de Dalaba a fait une réquisition qui a été remise à la CMIS qui a procédé à l'arrestation de Boubacar Bah. La population voulait coûte que coûte le lyncher raison pour laquelle il s'est poignardé au niveau du ventre. Lorsque la population est arrivée elle a crue qu'il est décédé ensuite elle a repliée. Ce sont deux policiers qui se sont détachés pour venir lui voir qui ont trouvé qu'il était vivant. Et puisque la CMIS était présente on a demandé qu’il soit directement transporté à Mamou. A l'heure qu'il fait déjà il est hospitalisé à l'hôpital régional de Mamou où il est en train de recevoir des soins sous haute surveillance. Nous espérons qu'il va s'en sortir pour que justice soit rendue”, a expliqué à notre correspondant le chef du parquet de Mamou.

Dans la nuit du vendredi à Samedi plusieurs jeunes venus de Dalaba sont arrivés à Mamou tard pour dissent-ils récupérer le jeune assassin des mains de la justice pour le lyncher. D'autres sources affirment que Boubacar Bah est un récidiviste.

Nous y reviendrons!

 

Habib Samake

Correspondant régional

D'Africaguinee.com à

Mamou

Tél.: (00224)62303998

Créé le Lundi 10 juillet 2017 à 12:29

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS