NZEREKORE : Plusieurs citoyens en "détresse"…

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions

NZEREKORE-Plusieurs citoyens de la ville de Nzérékoré la plus grande agglomération du sud de la Guinée se sont réveillés ce mardi 4 juillet 2017 les pieds dans l’eau. La forte pluie qui s’est abattue dans la nuit du lundi à mardi  04 juillet 2017 a fait assez de dégâts dans la Commune Urbaine. De nombreux citoyens sont sans abris, leurs habitations s’étant écroulées,  constaté africaguinée.com sur place.

La crue qui a commencé dans les bandes de 23 heures a continué jusqu’à 04 heures du matin. La plupart des quartiers reliés à la rivière Tilé la plus grande de la Commune ont connu des inondations.

Etienne DELAMOU, citoyen de Mohomou demande à l’Etat de leur venir en aide. « En Septembre 2011, nous en avons été victime. Il y’avait eu beaucoup de dégât. Nous demandons au gouvernement de venir à notre secours. Puisque quand souvent on finance de l’argent pour faire des bonnes constructions, les gens bouffent », appelle ce citoyen en détresse.

Cet autre citoyen du même quartier soutient que la cause de cette inondation est liée aux ordures qui ont bouché le lit du cours d’eaux. « C’est à 04 heures que mon tuteur m’a appelé pour me dire que l’eau commence à s’introduire dans  la maison. Je suis venu puisque moi je ne passe pas la nuit ici. Nous avons transporté quelques bagages en haut chez des voisins mais le reste a été envahi par l’eau. Ce qui me fait plus mal c’est qu’il ya des documents importants que nous allons perdre. Mais c’est parce que les lits d’eaux sont bouchés et quand l’eau ne trouve pas un chemin, ça va causer des inondations », s’est plaint Bangaly CAMARA.

Au quartier quartier Yankadissa, c’est la même scène de désolation. « C’est Dieu qui nous a sauvé mes enfants et moi. L’eau nous prenait à la poitrine. Il était difficile d’évacuer les bagages. Tout est mouillé comme ça. Il faudrait que l’Etat nous vienne en aide, confie Mariame KEITA.

Adjudant-chef KONATE Adama a assisté impuissant à l’écroulement de sa maison. Il a tout perdu et reste aujourd’hui sans abris. « J’ai vu mon bâtiment tomber. Heureusement que tout le monde avait quitté la maison nous étions tous dehors. Nous avons tout perdu dedans. La maison est tombée sur tous nos biens, témoigne-t-il.

Pour le moment il est difficile d’évaluer les dégâts. La croix rouge locale était sur place pour évaluer les dégâts causés, alors que les autorités locales passaient dans les quartiers sinistrés pour  les constats.

Le préfet Aboubacar Bop CAMARA a profité de l’occasion pour annoncer que 4 camions seront mis à la disposition des sinistrés pour le transport de leurs bagages dans un endroit propice. Il faut noter que les quartiers Mohomou, Yankadissa, Tilepoulou, Koutiyapoulou , et Wéssoua ont été grandement touchés par cette intempérie.

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’africaguinée.com

A Nzérékoré

Tel : (00224) 628 80 17 43

Créé le Mardi 04 juillet 2017 à 18:21

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi