Londres : vers l’expulsion de plusieurs guinéens...

Facebook icon Twitter icon
Diaspora

LONDRES-Une vingtaine de guinéens seraient menacés d’expulsion du Royaume-Unis  dans les prochains jours, a appris Africaguinee.com.

Selon un ressortissant guinéen vivant en Angleterre qui s’est confié à notre rédaction, c’est une vingtaine de guinéens, tous des demandeurs d’asile qui seraient dans le viseur du gouvernement britannique à travers son ministère de l’intérieur en connivence avec l’Ambassade de Guinée au Royaume-Uni.

‘’ Le Gouvernement britannique est en train de travailler pour rapatrier assez de guinéens en complicité avec le Gouvernement guinéen. Ces personnes sont des demandeurs d’asile. Beaucoup de nos compatriotes ont été convoqués à l’Ambassade de Guinée pour être identifiés et savoir s’ils sont réellement des guinéens. Après cette procédure d’identification, ils ont remis des laissez-passer au gouvernement britannique à travers son ministère de l’intérieur. C’est ainsi que ce ministère a envoyé des lettres d’invitation à tous les demandeurs d’asile pour se rendre à leur bureau les 4 et 6 juillet 2017. Il y a déjà des personnes qui sont  arrêtées et  détenues dans des centres de détention en attendant d’être expulsées’’ a confié notre interlocuteur.   

Contactée, une source au sein du département en charge des affaires étrangères a apporté un démenti à propos de ces éventuelles cas d'expulsion. Cette source a cependant précisé qu’une mission de reconnaissance est en route pour Londres.

« Ce n’est pas une expulsion. Il y a une mission mixte ‘affaires étrangères-sécurité’ qui doit bouger pour Londres pour aller vérifier si les personnes interpelées sont des guinéens ou pas. Si ce n’est pas avéré qu’ils sont guinéens, ils ne seront pas expulsés. Il y a un long processus», a indiqué notre interlocuteur.

Pourtant ce ressortissant guinéen vivant à Londres, jure que c’est en 2014 que le Gouvernement guinéen a signé un protocole d'accord avec les autorités Britanniques pour rapatrier les personnes en situation illégale.

« Faux », rétorque la source basée au département des affaires étrangères à Conakry.

« La Guinée est dans un processus de relecture de l’ensemble des partenariats liés aux rapatriements et à leurs conditions avec les pays de l’Union Européenne y compris la Grande Bretagne », dit-elle, alors que notre interlocuteur basé à Londres jure que le diplomate guinéen à Londres a confirmé que des rapatriements sont attendus.

‘’Nous avions interpellé l’ambassadeur  le 03 Juin parce qu’il y a eu des rumeurs qui ont couru sur ce sujet,  il nous a dit effectivement qu’il a reçu des demandes de rapatriement de certains guinéens’’ a-t-il dit ajoutant que quatre fonctionnaires dont deux détectives et deux policiers ont été dépêchés à Londres cette semaine  pour travailler avec les agents de l’immigration afin d’identifier les guinéens pour leur délivrer des laissez-passer  afin de faciliter leur départ du Royaume-Uni.

Affaire à suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Samedi 01 juillet 2017 à 11:07

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi