Arrêt de la Cour Constitutionnelle : l’UFR de Sidya Touré encore sur sa "faim"?

Facebook icon Twitter icon
Code électoral

CONAKRY- L’union des forces républicaines (UFR) qui avait émis des réserves sur l’adoption du code électoral vient de se prononcer sur l’arrêt de la Cour Constitutionnelle. Le parti dirigé par l’ancien Premier ministre  Sidya Touré reste encore sur sa faim.

 « La Cour Constitutionnelle a fait son travail, nous attendons le Président de la République. Il va nous retourner la loi pour une deuxième lecture parce qu’il ne peut pas la corriger, le secrétariat du gouvernement non plus. Il faut que la Loi revienne à l’Assemblée après on va voir parce que l’arrêt tel qu’il  est stipulé, bon nombre d’entre nous les députés comme moi, nous sommes sur notre faim. Il y a des points que nous estimons être non-conformes à la Constitution », a confié à notre rédaction le vice-président de l’UFR, Bakary Goyo Zoumanigui.

Le nouveau code électoral adopté en février dernier sans les députés de l'UFR qui avaient opté pour le "boycott" a fortement divisé la classe politique guinéenne notamment au niveau du mode désignation des chefs de quartiers et chefs de districts.

A suivre...

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 22 juin 2017 à 20:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon