Guinée : Mandela, Alpha Condé sculptés par Stéphane Cipre (un geste de la fondation SMB-WAP)

Facebook icon Twitter icon
Culture

CONAKRY-Deux œuvres monumentales sculptées par l’artiste français Stéphane Cipre ont été inaugurées ce vendredi 16 juin 2017 à Conakry, à l’occasion de la journée international de l’enfant africain célébré le 16 juin de chaque année. C’est un don de la fondation SMB-WAP. Une façon pour la fondation du consortium minier de participer et d’accompagner l’évènement "Conakry Capitale Mondiale du Livre".

Cette inauguration a eu lieu en présence des responsables du consortium SMB-WAP, de quelques membres du Gouvernement ainsi que du commissaire général de Conakry mondiale du livre, Sansy Kaba Diakité.

Les deux monuments se situent au pont 8 novembre, point d’entrée du centre-ville de Kaloum. Le premier monument est un portrait de Nelson Mandela, le leader sud-africain de la lutte anti-apartheid. Il pèse 2.2 tonnes avec 3 mètres de hauteur.

Le second monument pèse 6.5 tonnes avec 4 mètres de hauteur avec plusieurs facettes. L’une représente la Nimba, symbole de la fertilité, l’autre facette du monument représente un livre ouvert symbolisant l’ouverture au monde. Sur une autre, c’est le portait d’ Alpha Condé, le président guinéen qui est fait.

« Je suis très fier de faire le portrait de Nelson Mandela en Afrique », exulte Stéphane Cipre, le sculpteur. « C’est un grand jour pour moi parce que cela fait un an et demi que je travaille sur le projet de ces deux monuments. Ça été beaucoup de labeur pour arriver à ériger ces monuments ici. Je suis très ému », ajoute l’artiste.  

Fadi Wazni, Président du Conseil d’Administration du consortium SMB-WAP, a expliqué que leur fondation (SMB-WAP) a jugé utile de participer à l’évènement Conakry capitale mondiale du livre par le don de ces œuvres en collaboration avec l’artiste Stéphane Cipre.

« Ce sont des œuvres qui ont une signification très importante de par leur conception, mais pour nous SMB-WAP, elles ont une toute autre signification. Parce que la matière première qui a été utilisée, l’aluminium provient de la bauxite de Guinée », a révélé M. Wazni.

La culture, le livre, libèrent et émancipent...

La culture, le livre, libèrent et  émancipent, enseigne Président du Conseil d’Administration du consortium SMB-WAP, qui a invité à transmettre ce message aux enfants, de redoubler d’efforts dans la connaissance et dans l’accomplissement personnel et individuel.

« Avec la connaissance, on se libère, avec l’ignorance on s’asservit. Essayons de nous libérer par la connaissance. C’est ce message qui est envoyé à toute la jeunesse guinéenne aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est le jour de l’enfance africaine parce que 40 ans avant un massacre des enfants a eu lieu en Afrique du Sud du temps du régime de l’apartheid. Pour ne plus que jamais en Afrique, on ne vive des évènements aussi tragiques, essayons d’approfondir nos connaissances. Car par la connaissance, nous devenons plus vertueux, plus tolérant », a déclaré Fadi Wazni.

Le commissaire général de Conakry mondiale du livre, Sansy Kaba Diakité, a remercié la fondation SMB-WAP. « La fondateur SMB a voulu symboliser Conakry Capitale mondiale du livre par ces deux œuvres. C’est un message d’espoir, d’éducation, d’avenir (…) Nous avons voulu inaugurer ce monument à Conakry pour marquer l’année du livre dans notre pays », a-t-il affirmé.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 16 juin 2017 à 18:54

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS