Héritage de Lansana Conté : accusé, l’ancien ministre Jean Paul Sarr livre sa part de vérité…

Facebook icon Twitter icon
Héritage
Jean Paul Sarr
Jean Paul Sarr

CONAKRY-Accusé d’avoir vendu une partie de l’héritage de Lansana Conté, l’ancien ministre de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement et des eaux et forêt vient de répondre. Jean Paul Sarr qui s’est confié à notre rédaction, soutient que la plantation de Khatia lui a été offerte par l’ancien président, alors que  la commission chargée de la protection et la récupération des biens de Lansana Conté soutient le contraire.

Explications

« La plantation de Khatia pour son historique, le domaine a été offert au Général Lansana Conté. Après il m’a offert ce terrain à partir du consentement de la population de Khatia. Vous ne retrouverez nulle part dans la liste de l’héritage laissé par Lansana Conté, la plantation de Khatia. C’est le premier démenti que j’adresse à Boukhari qui m’appelle souvent mon grand frère. Lansana Conté avait réuni tous les sages et a dit qu’il donne ce domaine à son ministre Jean Paul Sarr que je suis. C’est sur ce fait qu’il a tracé une villa, il a planté les palmiers etc.

Tout ce temps, je n’avais aucun problème à Khatia, je rentrais, je sortais quand je veux. C’est à la mort du Président que les soi-disant ressortissants se sont levés pour dire que la plantation leur appartienne et qu’elle ne m’a jamais été offerte. Mais le Président avait pris la précaution et m’a demandé de faire le titre foncier. Je l’ai fait. Puisque j’ai mon titre foncier, j’ai engagé le dossier en justice, j’ai eu raison, ils ont été déboutés.

Mais à travers ce qui se passe aujourd’hui, ils incorporent cela. Moi je dis que c’est de la calomnie et de la médisance. Cette plantation n’appartient en rien au Général Lansana Conté, il me l’a donné et j’en joui. Monsieur Boukhari ment, c’est de la calomnie pour ternir mon image.

Mais quand il a y a eu trop de bruit, j’ai cédé la plantation à un natif de Khatia en la personne de M. Mohamed Lamine Touré qui est un promotionnaire. Je ne suis plus propriétaire de cette plantation. J’ai autre chose à faire parce que j’estime que c’est de l’ingratitude vis-à-vis de la mémoire du général Lansana Conté. C’est triste.

Lansana Conté ne mérite pas cette scène après lui. Je le dit et je le répète, la Plantation de Khatia ne fait pas partie du patrimoine du général Lansana Conté. C’est une propriété privée qu’il m’a accordée. A mon tour, je l’ai cédé à monsieur Touré pour réaliser ce que le Président Conté a promis et qu’on est en phase d’achever ».

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 11 juin 2017 à 17:54

Facebook icon
Twitter icon
Google icon