Guinée : vers la mise en place du Conseil National des Jeunes…

Facebook icon Twitter icon
Gouvernement

CONAKRY-Le ministère de la Jeunesse a lancé ce mardi 6 juin 2017 à Conakry les travaux des ateliers régionaux d’explication et d’appropriation des textes juridiques et du processus de mise en place du Conseil national des Jeunes de Guinée, a constaté sur place Africaguinee.com.

 La tenue de ces ateliers régionaux constitue l’une des étapes majeures du processus de mise en place de cet organe faitière. Par cette opération, le Gouvernement entend doter les jeunes de Guinée d’un organe de concertation, de dialogue, d’actions et de représentations. Il doit servir au Gouvernement ainsi qu’à ses partenaires, d’outil consultatif devant favoriser une réelle implication des jeunes à toutes les réflexions les concernant mais aussi leur participation à tous les programmes et projets de développement de la nation.

Dans son discours d’ouverture, M. Sidiki Touré, secrétaire général du ministère de la Jeunesse, représentant le ministre Moustapha Naité, a déclaré que la mise en place d’une structure faitière pour la jeunesse du pays demeure une préoccupation majeure pour le Président Alpha Condé et son Gouvernement. Elle est un besoin légitime et ultime exprimée par la jeunesse guinéenne lors de la consultation nationale organisée en 2015, a-t-il rappelé. Depuis, a-t-il soutenu, le ministère de la jeunesse s’est engagé dans une dynamique inclusive, dans cette opération en vue de doter la jeunesse guinéenne d’un organe fédérateur des organisations de jeunesse et de leurs activités.

« L’atelier de Conakry, comme les autres qui se tiennent dans les sept régions administratives de notre pays doivent permettre aux jeunes à travers les participants, de comprendre et maitriser les contenus des textes qui leur seront soumis », a expliqué M. Touré, appelant plus loin les jeunes de Guinée de s’impliquer de façon responsable dans tout le processus en y apportant des réflexions fécondes et des propositions constructives.  

Pour Abdourahmane Sagnane, représentant de l’UNFPA qui a appuyé techniquement et financièrement ces présents travaux, la mise en place du conseil national des jeunes permettra de développer le leadership de la jeunesse pour une participation citoyenne pour l’édification d’une nation forte et prospère.

« L’UNFPA ayant au cœur de son mandat l’accomplissement du potentiel des jeunes a jugé utile d’accompagner cette initiative à portée nationale. Nous considérons l’investissement sur les adolescents et les jeunes comme essentiel pour l’avenir de nos pays (...) Je réitère l’engagement du fond des Nation-Unies pour la population à soutenir techniquement et financièrement la mise en place de cette structure conformément aux recommandations de la charte africaine de la jeunesse », a-t-il assuré.

Exprimant ses attentes, Keita Boubacar, interrogé par notre reporter, a indiqué : « Nous voulons que ce conseil soit uniquement réservé à la jeunesse guinéenne pour faire face aux problèmes qui assaillent les jeunes, notamment l’emploi, la délinquance etc », a formulé ce jeune participant.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 06 juin 2017 à 15:43

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi