Cameroun: au moins neuf morts dans un double attentat attribué à Boko Haram

Facebook icon Twitter icon
attentat

Au moins neuf civils ont été tués vendredi dans un double attentat-suicide à Kolofata dans l'Extrême-nord du Cameroun près du Nigeria, selon le gouverneur de la région qui en rend responsable le groupe jihadiste nigérian Boko Haram.

Le bilan provisoire du double attentat est de "onze morts, dont les deux kamikaze et une trentaine de blessés", a rapporté le gouverneur, Midjiyawa Bakari, lors d'une intervention à la radio d'Etat.

Selon lui, deux kamikazes sont entrés à Kolofata "vers 5 heures 30" en se faisant passer pour des réfugiés nigérians. "Ils ont pu surprendre les populations" en actionnant leur charges explosives alors que les habitants observant le ramadan prenaient leur petit déjeuner avant l'aube, a expliqué M. Midjiyawa.

"Très rapidement, nous nous sommes mobilisés pour secourir les blessés", a-t-il ajouté, précisant que certains ont été transférés dans la ville voisine de Mora. Les "cas jugés plus critiques" étaient en cours d'acheminement à Maroua, le chef-lieu de la région.

"Nous saisissons cette occasion pour condamner, au nom du chef de l'Etat (Paul Biya), ces actes barbares (et) rétrogrades, surtout en cette période de recueillement, en cette période de prière intense", a ajouté le gouverneur en référence au ramadan.

"Nous appelons également les populations à plus de vigilance. Les gens ont tendance à penser qu'avec Boko Haram, la page est tournée. Non! Ils observent les faits et gestes des populations au quotidien pour trouver des failles et frapper pour faire (un) maximum (de victimes)", a-t-il poursuivi.

"C'est une guerre psychologique. Toutes les mosquées doivent s'organiser pour avoir leurs comités de vigilance et travailler avec soit la gendarmerie soit le commissariat (police) pour un minimum de sécurité", a déclaré le gouverneur.

 

AFP

Créé le Samedi 03 juin 2017 à 7:36

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS