Le Professeur Alpha Condé et les étudiants : Parler avec le cœur pour s’adresser à la raison (Tibou Kamara)

Facebook icon Twitter icon
Libre opinion
Tibou Kamara
Tibou Kamara

La rencontre entre le Président de la République, le professeur Alpha Condé et les étudiants , à l’occasion du premier forum de l’étudiant guinéen n’était pas celle d’un Chef de l’Etat face à sa jeunesse dans la solennité des grands jours , de la gravité de certaines circonstances. L’on retiendra plutôt un rendez-vous inattendu et passionnel entre des enfants dissipés et décidés à obtenir de leur père un ‘’ cadeau’’ et celui-ci déçu que dans sa grande famille certains manquent de retenue en sa présence devant des invités étrangers. Cependant, l’arbre de cet incident isolé et malheureux mais fréquent de nos jours dans nos sociétés exigeantes avec une jeunesse très bouillante ne doit pas cacher la forêt de toute l’attention que le professeur Alpha Condé porte aux problèmes de la jeunesse qui lui  importent à lui, plus qu’à n’importe qui . C’est pourquoi, pour qui le connaît – pas du tout rancunier et paternaliste-, la mesure de suspension de l’attribution des tablettes pour lui , comme on serait tenté de le croire, ne signifie pas qu’il renonce à son engagement ou qu’il entre en conflit avec les étudiants.  C’est juste un ‘’ dépit amoureux’’ avec l’espoir que chacun comprendra que le bon père est celui qui sait manier le bâton et la carotte. Il n’y a donc pas de doute au risque de pénaliser la majorité silencieuse des étudiants qui continuent à croire à la campagne ‘’ d’un étudiant, une tablette’’ , sont  disciplinés et demeurent concentrés sur leur avenir,  le Chef de l’Etat remplira son contrat aussi bien pour les tablettes que d’autres liés au bien-être matériel et moral de tous les Guinéens, en particulier, les Etudiants, notre commun devenir. A ce propos, il appartient à toute personne investie de la confiance du professeur Alpha Condé de bien expliquer et faire comprendre son action et ses engagements et surtout par l’effort et les actes , au quotidien, de l’aider à honorer tous ses engagements,  car un homme seul animé de toutes les bonnes intentions n’a pas souvent les moyens d’agir et vite.

Comprendre avant de juger

Le Président de la République, il ne faut pas l’oublier, est professeur donc pédagogue, éducateur, formateur. C’est en cette qualité qu’il s’est adressé aux étudiants- ses enfants aussi- en faisant sien l’adage : ‘’ Qui aime bien châtie bien’’. Il a voulu juste exprimer un regret pour l’impatience des étudiants à propos des tablettes qu’il s’est engagé à leur offrir.  Il y a un énorme malentendu parce que l’engagement de doter chaque étudiant d’une tablette procède de sa volonté propre et devrait se faire pendant 5 ans. C’est donc un processus dans lequel les étudiants eux-mêmes sont impliqués par leur apport personnel, seuls les meilleurs d’entre eux pouvant bénéficier des tablettes à titre gracieux. Maintenant que le ministère affirme avoir commencé à recevoir les tablettes, n’est-il pas temps d’en informer l’opinion compte tenu de la polémique sur le sujet ? Le Chef de l’Etat ne devrait-il pas,  directement interpellé, faire une remise officielle des tablettes aux bénéficiaires pour joindre l’acte à la parole ?

Qu’à Cela ne tienne ! Pour le professeur Alpha Condé, connu pour parler vrai et direct, les étudiants dont il connaît l’esprit frondeur et iconoclaste- pour l’avoir été- demeurent une priorité comme il l’a rappelé dans la mesurent où ils sont porteurs d’avenir à condition qu’ils soient bien formés et respectent des valeurs d’éthique et de civisme.  C’est dans ce cadre que se situe le programme de construction des universités régionales, une par région naturelle, 4 , au total.  Pour le Président Alpha Condé, l’étudiant d’aujourd’hui qui sera le responsable de demain est appelé à donner le bon exemple afin de mériter la confiance de leurs  encadreurs et d’être la fierté de toute la nation. C’est le sens de certaines de ses critiques empreintes d’aucune acrimonie ou méchanceté, c’est aussi le but recherché dans tous les exercices d’évaluation de notre système éducatif qu’il est le premier à souhaiter performant parce qu’il sait que la nouvelle génération l’attend là,  l’histoire le jugera aussi là.

Enfin, le Président de la République n’a pas de problème avec l’école guinéenne et n’a  de conflit avec aucun étudiant patriote et responsable. C’est pourquoi , il entend faire le tour des instituts d’enseignement et des universités pour engager un échange qui lui permettra de partager ses préoccupations à propos de l’avenir de notre jeunesse et recueillir par la même occasion les attentes et doléances des élèves et étudiants pour leur plein épanouissement. Comme à son habitude, et tout au long de son histoire, sans l’intention délibérée de choquer ou offenser, le Professeur Alpha Condé a souvent parlé avec son cœur pour s’adresser à la raison de chacun et de tous.

 

Tibou Kamara, ministre d’Etat, conseiller personnel du professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée

 

Créé le Vendredi 02 juin 2017 à 21:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi