Guinée: tentative de kidnapping de plusieurs enfants de Lansana Conté...

Facebook icon Twitter icon
Société

CONAKRY- Pendant que la guerre de succession des biens légués fait ‘’rage ‘’ dans la famille de l’ancien dirigeant guinéen Lansana Conté, nombreux sont ceux qui se posent la question de savoir où se trouve Kadiatou Seth Conté ? Seconde épouse du défunt président guinéen Lansana Conté (1984-2008), Hadja Kadiatou Seth Conté, qui était au-devant de la scène du vivant de son mari a désormais choisi de vivre dans l’anonymat. ‘’Tout le monde cherche à savoir où se trouve Kadiatou Seth et ses enfants pour essayer de la nuire encore. A un moment donné certains sont mêmes passés par les services de l’ambassade de Guinée en France pour essayer de les localiser. C’est à cette époque-là que les enfants ont échappé à une tentative de kidnapping, surtout les petits enfants. Donc depuis lors, ils ont décidé non seulement d’avoir une sécurité minimale par rapport à leurs intégrités physiques et corporelles, mais aussi ils ont décidé de vivre cachés du reste de toute cette clique qui est là et qui cherche à leur faire du mal’’ a révélé en exclusivité au micro d’Africaguinee.com, Maitre Tall Ahmadou Baidy Habib, avocat de Kadiatou Seth et ses enfants. Selon l’avocat, cette mère de huit enfants du défunt président guinéen serait en lieu sûr à l’abri des regards indiscrets. Aux dires de maitre Tall, l’Etat guinéen à titre de pension, n’a versé aucun kopeck à cette dame qui vit recluse dans son coin avec près d’une dizaine d’enfants. ‘’Donc les gens se sont posés la question, comment vit-elle (…), chacun a des besoins primaires. Le député Aboubacar Soumah, ment en disant qu’elle est dans un état mental dégradé, c’est faux. C’est vrai qu’au moment du décès de son mari elle était sous le choc (…), quelques temps d’ailleurs avant le décès du président Lansana Conté, ce sont des moments qui peuvent arriver à n’importe qui où vous faites un passage à vide. Il y a des moments où vous êtes stressé et vous n’êtes pas complètement dans votre assiette. Mais ce n’est pas quelques choses d’éternelle et de définitive’’ a précisé l’avocat, qui explique comment une soi-disant malade mentale séquestrée pourrait vivre avec un nombre aussi élevé d’enfants. ‘’ Comment est-ce que, quelqu’un de séquestrer peut vivre sous le même toit avec six ou sept enfants qui vont à l’école. Si c’était une séquestration il suffit qu’un des enfants aille à l’école pour le signaler. La plupart de ses enfants sont devenus majeurs’’ a déclaré notre interlocuteur, Maitre Tall Ahmadou Baidy au micro d’Africaguinee.com.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél.: (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 18 mai 2017 à 14:10

Facebook icon
Twitter icon
Google icon