Ousmane Gaoual : « Nous sommes prêts à croiser le fer… »

Facebook icon Twitter icon
Opposition
Ousmane Gaoual Diallo, Photo-Africaguinee.com
Ousmane Gaoual Diallo, Photo-Africaguinee.com

CONAKRY-Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo veut mettre un terme à la polémique liée aux cinq milliards affectés au chef de file de l’opposition. Ousmane Gaoual Diallo très virulent à l’encontre de ceux qui critiquent leur leader prévient que la récréation est terminée et que désormais ce sera coup pour coup.

« Nous allons mettre fin à la lâcheté, à l’hypocrisie, au mensonge, à la délation et aux accusations de tout ordre. Parce qu’il faut que ça s’arrête », prévient le député de Gaoual.

«  Quelqu’un a dit que Cellou Dalein a un salaire de 500 millions par mois. C’est faux ! Le budget n’est pas un salaire. Dans les budgets, il y a tous les frais destinés au fonctionnement d’une institution. Un autre a dit qu’il fallait voter le budget à l’assemblée nationale avant même la création de l’institution, c’est faux également. Il y a des gens qui disent aussi que nous ne sommes pas contents parce que Cellou Dalein ne nous a pas informé. Il faut faire la différence nette entre le budget du chef de file de l’opposition et le budget de l’UFDG en tant que parti. Le budget du Chef de file va lui permettre de faire fonctionner et de respecter les obligations associées à ce statut (…) on ne renonce pas à cet argent », rétorque ce cadre de l’UFDG, soutenant que ceux qui pensent pouvoir ternir l’image de Cellou Dalein Diallo se trompent.

« Ce n’est pas pour se taire qu’on lui donne cet argent, mais pour être encore plus incisif dans la dénonciation des ignominies de cette mal gouvernance qui caractérise le régime du RPG arc-en-ciel depuis sept ans. Ce ne sont pas cinq milliards qui vont clouer le bec à tous pinnipèdes du RPG, ils peuvent parler, passer par le PEDN, chanter, aller à l’UFR faire le cabotin, mais cela ne change en rien. L’UFDG est déterminée à conquérir le pouvoir. Que ceux qui pensent ternir l’image ou le nom de Cellou Dalein se trompent. La récréation est terminée, nous sommes disponibles à croiser le fer de la connaissance avec eux. Ne jouons pas aux vuvuzelas politiques », a martelé Ousmane Gaoual Diallo.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 14 mai 2017 à 17:23

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi