Guinée : Tibou Kamara fait de grandes annonces pour l’opposition…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Tibou Kamara, Ministre d'Etat Conseiller spécial du Président de la République
Tibou Kamara, Ministre d'Etat Conseiller spécial du Président de la République

CONAKRY- Après les menaces de l’opposition guinéenne, les lignes viennent de bouger ! Le Ministre d’Etat Conseiller spécial du Président de la République vient d’annoncer la satisfaction de l’une des revendications de l’opposition.

Alors que l’opposition menaçait de reprendre la rue dans les prochains jours, le Ministre d’Etat Tibou Kamara, a révélé ce vendredi 28 avril 2017 la prise en compte de la revendication de l’opposition relative à l’indemnisation des victimes de violences politiques. M. Kamara qui s’est confié à un journaliste de notre rédaction, a estimé que l’accord politique du 12 octobre est loin d’être remis en cause.

« Je pense que l’accord politique, comme toute autre convention entre les hommes, pourrait comporter des difficultés dans son application, ou même avoir quelques retards dans la mise en œuvre ; Mais fondamentalement il y a une volonté politique réelle de parvenir à l’application effective de l’accord, parce que c’est ce qui est dans l’honneur de notre Etat, cela permet aussi d’assurer la crédibilité des engagements et de la parole publique. Au moment où parlons, c’est vrai qu’il y a quelques petites difficultés liées à l’accord, mais ce sont des difficultés qui sont beaucoup plus de l’ordre de communiquer et à établir le contact que de la mauvaise foi à appliquer l’accord », a indiqué le Ministre d’Etat Tibou Kamara.

A titre d’exemple, souligne ce proche collaborateur du Président Alpha Condé, « En ce qui concerne l’indemnisation des victimes, à ce jour, il y a une première liste à indemniser qui a été établie, et les discussions sont en cours pour s’accommoder sur le montant symbolique d’indemnisation qui certes, ne va pas réparer les blessures, ou rendre les victimes à leur famille, mais cela montre une volonté d’aller à l’apaisement, une volonté de l’Etat de réparer le tort qu’on pourrait lui reprocher dans les fonctions régaliennes de maintien d’ordre en cas de trouble à l’ordre public. Sur cette question par exemple il y a une avancée significative », renseigne M. Kamara.

L’autre annonce faite par le Conseiller Spécial du Président Alpha Condé concerne la reforme de la Commission électorale nationale indépendante.

« Pour ce qui est de la CENI, le Chef de file de l’opposition qui a rencontré récemment le Président de la République, on est en train de voir avec les partenaires, dans quelle mesure il est possible d’aboutir à la mise en place d’une CENI qui corresponde à l’esprit de l’accord qui vient d’être conclu », rassure-t-il.

L’opposition guinéenne exige la tenue des élections locales avant la fin de cette année. La CENI est actuellement plongée dans une crise. Le Président de l’institution et certains commissaires ne regardent plus dans la même direction.

« Je pense que parfois il y a des difficultés dans la mise en œuvre de l’accord, mais il n’y a pas de péril en la demeure. Les lignes sont entrain de bouger à nouveau. Cet accord engage l’ensemble des partis, que ça soit le pouvoir ou l’opposition, mais surtout, c’est une source d’espoir pour notre peuple par rapport à la préservation de la paix sociale et au maintien de la trêve politique à laquelle l’accord politique a permis d’aboutir. Tout ce qui devra être fait sera fait pour que l’accord ne soit pas remis en cause, et surtout pour qu’on ne retombe pas dans la situation de crise et de confrontation », promet le Ministre d’Etat Tibou Kamara.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le Vendredi 28 avril 2017 à 20:39

Facebook icon
Twitter icon
Google icon