Fraudes et arnaques via orange-money : Orange Guinée prend des mesures…

Facebook icon Twitter icon
Publireportage

CONAKRY-Face à la recrudescence des fraudes et arnaques sur ses clients via le service orange-money, la société de téléphonie mobile Orange-Guinée a organisé un séminaire de sensibilisation ce mercredi 19 avril 2017. Cette rencontre de donner et recevoir a réuni d’une part les responsables d’orange, de l’autre plusieurs responsables au niveau policière et judicaire, dans un réceptif hôtelier de la place, a constaté sur place Africaguinee.com.

 « Nous avons souhaité rencontrer les autorités de la police et les autorités judicaires parce qu’on a constaté que depuis un certain temps, il y a une certaine recrudescence des arnaques auprès des clients », a déclaré Joëlle Hazoume Alao, Directrice du service orange money chez Orange Guinée.

Certains clients se font manipuler pour envoyer de l’argent à des personnes qui, en fait sont des escrocs. C’est pourquoi orange Guinée qui est souvent aussi sollicité par la police qui reçoit des plaintes, a jugé nécessaire d’organiser cette rencontre de partage d’expérience pour expliquer aux autorités policières le fonctionnement réel du service orange money, les rassurer sur tout ce qui est lié à la sécurité du service. Par cette démarche également, orange Guinée a voulu montrer toutes les procédures mises en place pour lutter contre la fraude, afin que les autorités judicaire et policière comprennent que dans cette lutte c’est travail en tandem.

Travailler en partenariat

« Nous sommes à leur disposition. Nous attendons d’eux qu’ils comprennent les procédures internes qui existent chez Orange. Nous attendons qu’on puisse réellement travailler en partenariat que ce soit avec l’Autorité de régulation des postes et télécommunication (ARPT) ainsi que les autorités judiciaires. C’est un travail de collaboration qu’on souhaite avoir avec eux », précise madame Alao, assurant que toutes les inquiétudes soulevées par les participants ont été prises en compte.

« Ils souhaitent qu’on fasse plus de sensibilisation vis-à-vis des clients. C’est un point que nous allons prendre en compte. Ils nous ont sensibilisés également sur le délai de traitement de certaines réquisitions (...) Nous avons compris leur contrainte. Nous allons travailler sur ça aussi pour que tout le monde soit satisfait », a promis la directrice du service orange money.

Nul n’est à l’abri des activités des faussaires

C’est une rencontre d’une importance capitale pour qui connaît ce qui se passe actuellement dans notre société a indiqué Abdel Nasser Condé, commissaire principal de police à la direction centrale de la police judicaire n’a pas caché sa satisfaction. Il souhaite cependant une meilleure collaboration entre son service et celui d’Orange dans la lutte contre les fraudes et les arnaques. Car dit-il, nul n’est à l’abri des activités des faussaires.

« Je suis très satisfait (...) Ça été une rencontre de donner et recevoir. Elle est d’une importance capitale pour qui connaît ce qui se passe actuellement dans notre société. Nul n’est à l’abri des activités des faussaires. Nous connaissons ces derniers temps beaucoup d’arnaques au niveau des services orange-money. A direction centrale de la police judiciaire, nous enregistrons au moins 10 plaintes par mois en ce qui concerne les transactions frauduleuses. A partir de cette rencontre, je pense que nous allons tirer les leçons des deux côtés pour remédier à ce fléau. Il faut qu’on nous facilite le traitement des dossiers. Nous voulons nos requêtes soient traitées dans les heures. Nous voulons une meilleure collaboration avec les services orange », a sollicité ce responsable de police qui a pris part à ce séminaire.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 19 avril 2017 à 16:02

Facebook icon
Twitter icon
Google icon