Viol sur une adolescente de 12 ans à Labé: le récit "pathétique" de la victime…

Facebook icon Twitter icon
Viol
Image d'archive
Image d'archive

LABE-Une fillette âgée d’environ 12 ans a été violée dans la sous-préfecture de Dara-Labé située à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Labé. Le médecin légiste a confirmé l’agression sexuelle sur la petite. Le présumé violeur Alpha Oumar Barry âgé de 20 ans a été déféré devant la justice, selon une source policière, contactée par africaguinée.com.

C’est avec beaucoup de peines que la jeune fille victime de viol  K.B a eu le courage d’expliquer sa mésaventure sous anonymat.

 « J’ai 12 ans. Je revenais de chez ma grand-mère quand j’ai rencontré mon violeur. Il a attendu que je passe pour me suivre par derrière, il a pris ma bouche par force m’étranglant. C’est dans cette situation qu’il a abusé de moi. Je ne le connaissais pas, mais j’entendais parler de lui. Je n’ai eu aucun secours, après il a pris la fuite. Je suis rentré à la maison informer ma mère» a déclaré la victime presqu’en sanglot.

Dr Amadou Mouctar Diallo a expliqué l’état de la jeune fille après diagnostics : « la qualification du viol appartient au juge, mais j’ai reçu une fille victime d’agression sexuelle qui est passée par le service de la maternité venant d’une sous-préfecture de Labé. L’âge de la victime varie entre 11 et 13 ans. C’est vrai la fille a été touchée, nous avons fait le rapport médico-légal y afférant que nous devons déposer au niveau des officiers de police judiciaire pour la poursuite de l’enquête  judiciaire », nous a expliqué le médecin.

Selon le médecin qui l’a examiné, une prise en charge psychologique suivie d’un examen approfondi est nécessaire. « Il y a lieu de faire des examens approfondis pour voir s’il n’y a pas eu des infections liées à l’agression. Le seul problème qu’aura la fille c’est le volet psychologique puisqu’une petite fille victime d’agression sexuelle peut développer des séquelles psychologiques. Donc si elle est prise en charge sur le volet psychologique, le cadre sanitaire il n’y a pas de problème », explique-t-il.

Au commissariat central de Labé, un officier de police a confirmé le passage du dossier dans leurs locaux avant d’expliquer qu’Alpha Oumar Barry été déféré à la justice parce que c’est une affaire criminelle. Ce dernier cas de viol vient allonger la longue liste des agressions sexuelles dans la région de Labé. Les proches de la fille, craignent que l’affaire ne soit étouffée.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 620 93 45 45

 

 

Créé le Mardi 18 avril 2017 à 18:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS