Attentat déjoué avant la présidentielle : deux hommes arrêtés à Marseille

Facebook icon Twitter icon

Activement recherchés depuis la fin de la semaine dernière, ils étaient « soupçonnés d’un passage à l’acte imminent ». Ils ont été arrêtés mardi à Marseille.

Deux hommes de 23 et 29 ans soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés à Marseille, mardi 18 avril, à cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle. Ils avaient l’intention de passer à l’acte « dans les tout prochains jours », a déclaré Matthias Fekl, le ministre de l’intérieur.

Ils ont été arrêtés entre 10 heures et 11 heures par des éléments de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et du RAID dans le 3e arrondissement de Marseille dans le cadre d’une enquête en flagrance ouverte à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste.
Ces deux individus étaient activement recherchés depuis la fin de la semaine dernière et présentent tous deux un profil de délinquants radicalisés en prison, dit une source policière.
Photos diffusées à l’entourage des candidats.

« François Molins, le procureur de Paris, s’exprimera sur l’affaire au moment qu’il jugera opportun », a ajouté le ministre de l’intérieur, précisant que les investigations se poursuivaient encore.
Au Creusot, François Hollande a salué le succès de l’opération :
« Tout ce que je peux dire, c’est que nos services et nos policiers ont travaillé de manière remarquable nous permettant d’arrêter deux personnes qui vont maintenant être confrontées devant des juges et des policiers pour que nous sachions exactement quelles étaient leurs intentions. C’est une prise remarquable. »

Plusieurs candidats à la présidentielle avaient été prévenus jeudi dernier d’une menace d’attentat. Les photos des deux hommes arrêtés mardi avaient été distribuées à leurs services de sécurité, ont déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) Marine Le Pen (Front national) et l’entourage d’Emmanuel Macron (En marche !).

 

AFP

Créé le Mardi 18 avril 2017 à 17:07

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi