Cas de Toumba Diakité : la réplique du Procureur Souleymane Ndiaye (exclusif)

Facebook icon Twitter icon
Affaire 28 septembre 2009 en Guinée
Le procureur de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye (Photo Boubacar Diallo) Africaguinee.com
Le procureur de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye (Photo Boubacar Diallo) Africaguinee.com

CONAKRY-Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, vient d’apporter des précisions sur les conditions de détention du commandant Toumba Diakité.

Alors que le collectif des avocats de l’ancien aide de camp de Dadis Camara dénonce les conditions de détention de leur client à la maison centrale de Conakry, le Procureur Sidy Souleymane Ndiaye soutient que celles-ci lui paraissent « convenables ».

Les conditions de détention de Toumba sont assimilables à des faits de tortures morales, s’insurgeait jeudi dernier maitre Paul Yomba Kourouma.  « Toumba a des droits comme il a des devoirs en tant que prévenu sur lequel pèsent des présomptions d’innocence. La moindre des choses serait de lui accorder un minimum de confort, de commodité lui permettant non seulement de recevoir ses avocats, mais lui-même de passer son long séjour », réclamait l’avocat.

Interrogé ce lundi 17 avril 2017 par notre rédaction, le Procureur Sidy Souleymane Ndiaye a précisé : « En ma qualité de Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, territorialement compétent pour les infractions commises le 28 septembre 2009, je crois savoir qu’Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba est détenu dans des conditions convenables pour avoir plusieurs fois visité la cellule en question », soutient le magistrat.

Ce n’est pas tout. Le chef du parquet de Dixinn dit être régulièrement en contact avec la Direction de l’Administration pénitentiaire pour ça. « Je suis régulièrement en contact avec la direction de l’Administration pénitentiaire pour ça. A chaque fois que le problème a été posé, la Direction l’Administration pénitentiaire a pris les dispositions idoines. Les conditions de détention de Aboubacar Sidiki Diakité dit Toumba me paraissent convenables », réitère M Ndiaye.

Peu après son extradition l’ancien chef de la garde présidentielle sous le règne du CNDD, a été inculpé dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009. Ses avocats menacent de suspendre leur assistance à Monsieur Diakité si ses conditions de détentions ne sont pas améliorées.

Pour le Procureur de Dixinn, il n’y a pas de péril en la demeure. « Depuis l’extradition d’Aboubacar Dikité dit Toumba, il n’a été l’objet d’isolement cellulaire. Actuellement il a la possibilité de recevoir ses proches parents, il n’est l’objet d’une interdiction de communiquer.  Il est dans une cellule qui comporte un petit salon », précise Sidy Souleymane Ndiaye.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 17 avril 2017 à 14:16

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi