Liberté de presse : Alpha Ousmane Bah, notre correspondant à Labé menacé…

Facebook icon Twitter icon
Médias

LABE- Exercer le métier de journaliste serait-il risqué désormais en Guinée ? Notre confrère de la radio Espace Foutah, Alpha Ousmane Bah, qui est également notre correspondant régional basé à Labé, est victime de menace de la part d’un « haut cadre » de l’administration guinéenne.

Pour avoir fait son travail, pour avoir informé ses millions d’auditeurs de par le monde, Alpha Ousmane Bah s’est vu accuser les sept pêchés d’Israël. Mory Traoré, l’actuel Directeur Général Adjoint de l’agence guinéenne des spectacles, dans son excès de zèle, s’est directement attaqué à notre confrère. Des réprimandes allant jusqu’aux menaces.

Dans un pays où nous journalistes avons encore en mémoire la disparition « miraculeuse » de notre confrère Cherif Diallo, qui travaillait pour le même groupe de presse qu’Alpha Ousmane Bah, il y a lieu de s’inquiéter. Oui ! Une inquiétude, mais jamais prendre du recul face aux idées Staliniennes exprimées par certains individus.

« C’est vrai que je crains pour ma sécurité. Il y a énormément de pression sur moi, mais je reste très fort dans la tête. Je continuerais à faire mon travail dans le strict respect de l’éthique et la déontologie du métier de journaliste », a confié notre correspondant à Labé, Alpha Ousmane Bah.

Notre confrère dit ne pas exclure de saisir la Haute Autorité de la Communication et les juridictions compétentes.

 

PS : Merci de réécouter les propos de Mory Traoré ci-dessous…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 14 avril 2017 à 13:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS