Exclusif: la famille de feu Makambo, le sauveur de Dadis veut la peau de Toumba Diakité…

Facebook icon Twitter icon
Justice

NZEREKORE- Cette autre affaire criminelle dans laquelle Toumba Diakité est impliquée s’emblait être oubliée. La famille de Joseph Loua Makambo, le soldat martyr qui avait sauvé de justesse le capitaine Moussa Dadis Camara le 3 décembre 2009 réclame justice. Après l’extradition de Toumba Diakité l’homme qui avait tiré sur l’ex chef de la junte occasionnant la mort du commandant  Makambo, cette famille qui vit dans la dèche à Niampara fait une demande aux autorités guinéennes.

Suite à l’extradition de Toumba DIAKITE, inculpé dans les évènements du 28 septembre 2009, la famille du commandant Joseph Makambo LOUA réclame justice pour leur fils. Ce béret rouge du  Bataillon autonome de la sécurité présidentielle (BASP) avait été tué suite à la tentative d’assassinat sur le Capitaine Moussa Dadis CAMARA, au camp Koundara à Boulbinet dans la commune de Kaloum. Aujourd’hui il semble être oublié de tous. Mais elle refait surface. Puisque sa famille demande des comptes. Selon Fassou Amigo LOUA, depuis l’assassinat de Makambo, la famille n’a encore reçu aucune aide de la part du Gouvernement, ni de la part des proches. Pourtant, il était considéré comme héros par certains.

« Makambo était le pilier de la famille. Depuis qu’il a été tué, la famille ne fait que souffrir. Problème de nourriture et de logement puisque le bâtiment qu’il construisait avant sa mort n’est pas encore achevé. Quand Makambo vivait, ce n’est pas seulement la famille qui bénéficiait de son aide mais tout le village de Niampara. Depuis son décès, le Gouvernement n’a apporté aucun soutien à la famille. Lors de son enterrement, ils ont dit que c’était un héros. Donc qu’à chaque 03 décembre, qu’on allait commémorer sa mort mais hélas, chose qui n’a jamais été faite. On se demande aujourd’hui même s’il était salarié ou pas. Puisque depuis sa mort, ni salaire, ni pension nous ne recevons de leur part. Il a des sœurs à Conakry mais personne ne peut intervenir. Vous voyez sa maman était avec lui à Conakry mais actuellement elle est là très veille. C’est comme si quelqu’un trouvait la mort dans le cafouillage », a déploré son neveu Fassou au micro d’africaguinee.com.

Le camp Koundara où l’incident mortel a eu lieu entre Dadis Camara et Toumba Diakité a été rebaptisé camp Joseph Loua alias ‘’ Makambo ‘’, à sa mémoire. Joseph Loua, était l’un des gardes rapprochés de l’ex chef de la junte et avait été également élevé au grade de chef de bataillon à titre posthume. Une stèle a été érigée à l’honneur à l’intérieur du camp. Il était âgé de 41 ans et chargé des opérations au sein de la garde rapprochée de Dadis.

Sa famille veut aujourd’hui porter plainte pour que justice soit faite après l’extradition de Toumba à Conakry, mais les moyens manquent. « Nous sommes vraiment choqués par cette situation. Puisque c’est notre maison qui a été effondrée. Nous voulons bien porter plainte pour que justice soit faite dans le cadre de l’assassinat de notre frère mais les moyens nous manquent. Nous ne sommes qu’une famille pauvre. C’est sur lui on comptait et il nous a quitté. Il avait des biens à Conakry, vers Kindia mais depuis son décès, les gens se sont accaparés et nous autres, nous n’avons aucune information », explique Fassou Amigo LOUA.

Tokpa towa LOUA, le grand frère de MAKAMBO a toujours des pincements de cœur quand il pense à la disparition de son frère.  « Il était l'unique espoir de la famille, nous regrettons vraiment sa mort », s’alarme-t-il.

Aujourd'hui cette famille qui se trouve à Niampara, village situé à 19 kilomètres de Nzérékoré. En manque de moyens, elle lance un appel au Gouvernement de se souvenir d'elle et lui apporter de l’aide.

 Il faut signaler que Joseph Makambo LOUA était marié et père de 3 enfants. Né à N’Zérékoré, il avait bénéficié de stage dans certaines académies militaires en France.

Nous y reviendrons !

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'Afrcaguinée.com

A Nzérékoré

Tél. : (00224) 628 80 17 43

Créé le Mercredi 12 avril 2017 à 19:13

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi