Guinée : des précisions sur la suppression des frais de roaming…

Facebook icon Twitter icon
Télécommunication

CONAKRY- Dans le but de promouvoir l’intégration des pays africains à travers la téléphonie mobile,  six pays africains dont la Guinée ont procédé officiellement au  lancement du « free roaming » ce lundi 3 avril 2017, a constaté Africaguinee.com.

L'entrée en vigueur de la suppression des frais du roaming devrait permettre aux populations de ces pays  dont le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Sierra Léone et le Togo de pouvoir communiquer entre elles sans surcoûts liés à l'itinérance.

Selon Diaby Moustapha Mamy, Ministre des postes des Télécommunications et de l’Economie Numérique, la rentrée en vigueur de la disposition de la directive des chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union Africaine concernant la suppression des surcoûts liés à l’itinérance des personnes de nationalités diverses des pays africains se déplaçant dans un autre pays permet une meilleure intégration entre les peuples.

‘’ Le sommet des chefs d’Etats et de gouvernement dans sa quête de l’intégration africaine pour le  rapprochement des peuples et pour le rapprochement des marchés a pris une résolution demandant aux ministres en charge des Télécoms et de l’Economie Numérique de veiller à la suppression de toutes les barrières qui limiteraient l’intégration des peuples et de l’intégration des marchés y compris les surcouts liés aux  communications téléphoniques, à l’internet et de façon générale à l’usage des technologies de l’information et  de la communication’’ a rappelé le ministre guinéen des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique.

Pour sa part le Directeur Général de l’Autorité de Régulation des  Postes et Télécommunication (ARPT),  a expliqué  tout l’intérêt de ce service  pour les populations africaines. Aux dires d’Atibou Cherif, l’application des tarifs liés au free roaming est valable pendant 30 jours calendaires. Selon le Directeur Général, le roamer bénéficie du tarif national TTC le plus élevé appliqué dans le pays visité.

‘’ Il est soit un tarif plafond, soit un tarif fixe. L’option pour le tarif fixe ou plafond est laissé à la discrétion du pays visité. Le roamer bénéficie de 300 minutes de communication en réception d’appel sur une durée de 30 jours calendaires valables dans les pays de la zone. La réception gratuite prend fin à l’épuisement des 300 minutes ou à l’échéance de 30 jours calendaires. Dans cette situation,  le roamer sera facturé au tarif en vigueur ’’a expliqué le Directeur Général de l’ARPT.

Dame Hamanatou Bah, Directrice Générale Adjointe de la Compagnie de téléphonie mobile Cellcom a indiqué que l’application de ces tarifs aux sociétés de téléphonies a été discutée de commun accord entre l’autorité de régulation et toutes les sociétés de téléphonie.

‘’ Il n’y a pas eu d’influence ou de pression négative. Au contraire il y a eu une collaboration, ils ont demandé qu’on fasse ce travail ensemble et en commun accord nous l’avions fait. Le Free-Roaming qui est un soulagement pour la population est aussi un lien de rapprochement entre ces pays. Les opérateurs que nous sommes ne feront aucun obstacle à ce travail. Nous supportons et nous accompagnons ce programme. Il n’y a surtout pas eu influence négative mais une décision qui a été mise en œuvre’’ a développé la Directrice Générale Adjointe de Cellcom-Guinée.

Le trafic local dans le pays visité, pour ce qui concerne la Guinée s’élève à 720 GNF voix /minute et les sms / message sont à 700 GNF. En ce qui concerne le trafic international à destination d’un pays signataire  y compris le pays d’origine de l’appelant les tarifs, sont à 5280GNF voix /minute, pour les sms 700 GNF.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 03 avril 2017 à 20:00

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS