Kamsar : menace de grève à la Compagnie des Bauxites de Guinée…

Facebook icon Twitter icon
Mines

CONAKRY-Le syndicat des travailleurs de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) menace d’aller en grève. Un préavis a été déposé chez le Directeur Général de cette compagnie minière basée à Kamsar. Les travailleurs réclament une amélioration salariale.

Dans leur préavis de grève dont copie est parvenue à notre rédaction, ils accusent la Direction Générale de ne pas prêter une oreille attentive à leur revendication, alors qu’elle avait pris des engagements.

La société a généré un bénéfice net de cent soixante-seize millions de dollars Us en 2016. En 2017, la compagnie projette un bénéfice net de centre quatre-vingt-deux millions de dollars Us, rappelle le syndicat dans leur préavis adressé à M. Souleyane Traoré, Directeur Général de la CBG.

Les salariés guinéens sont mal rémunérés par rapport aux expatriés, dénoncent-ils. Par exemple un technicien guinéen touche moins de 600 dollars Us alors qu’un expatrié touche un minimum de 15.000 dollars, dénoncent les secrétaires généraux des collèges syndicaux de Kamasar et Sangarédi, signataires du préavis qui devait entrer en vigueur ce mercredi 29 mars 2017.

Dans un communiqué dont nous détenons copie, la Direction Générale de la CBG explique que la Compagnie s’est engagée dans un vaste projet d’extension de sa capacité de production en vue de garantir la pérennité des activités de l’entreprise pour plusieurs dizaines d’années à venir. Seul gage selon elle, du maintien des emplois existants et la création  de nouveaux emplois. Pour réaliser cet investissement qui se chiffre à 823 millions de dollars, la CBG a déjà obtenu 697 millions de dollars sur emprunt auprès des grandes institutions financières internationales.

Les intérêts du remboursement de cette dette se chiffrent à 71 millions de dollars en 2017 et 2078. « Pendant le remboursement de cette dette, la CBG n’aura pas commencé à exporter cette production additionnelle. Ce qui réduit considérablement nos ressources financières pendant cette période », explique le DG dans cette note adressé aux travailleurs.

La démarche de la Directions Générale lors de ces négociations salariales a été de mettre à la disposition des partenaires sociaux toutes les données de la société dans le cadre d’une collaboration transparente et sincère, lit-on sur la même note.

Joint au téléphone cet après-midi, un responsable syndical nous a confié que de nouvelles négociations ont été entamées depuis ce matin.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 29 mars 2017 à 20:06

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS