Guinée : un nouveau vaccin contre Ebola en expérimentation…

Facebook icon Twitter icon
Santé

CONAKRY-Un essai clinique de phase 2 portant sur des  vaccins contre la maladie à virus Ebola a été lancé en Guinée ce mardi 28 mars 2017.

Placé sous l’égide du consortium international PREVAC (partnership for Research on Ebola Vaccination), cet essai clinique est mené en Guinée sous le parrainage de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) en partenariat avec l’organisation non gouvernementale ALIMA en collaboration avec les autorités guinéennes. 

Pour Docteur Sakoba Keita, Directeur de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), plus de 5000 adultes et enfants vivant en Guinée, au Liberia et en Sierra-Leone, qui ont constitué les  zones les plus touchées pendant l’épidémie de fièvre entre 2016-2016 en Afrique de l’Ouest participeront à cet essai.

‘’ En Guinée, deux centres d’études ont été mis en place, l’un à Conakry (dans une zone urbaine) et l’autre à Maferinya (zone rurale). Cet essai vise à évaluer 3 stratégies vaccinales pour protéger les personnes de la maladie à virus Ebola’’ a expliqué Docteur Sakoba Keita, directeur de l’ANSS.

Docteur Abdoul Habib Béavogui, instigateur principal de l’essai Clinique PREVAC en Guinée a indiqué que cet essai vise à évaluer  3 stratégies vaccinales pour protéger les personnes de la maladie à Virus Ebola. Il sera réalisé en deux étapes. 

‘’ Une première étape qui prévoit de recruter un maximum de  600 participants et qui évaluera l’une des trois stratégies vaccinales composées d’une première dose du vaccin Ad26.ZEBOV (Johnson et Johnson) suivi 8 semaines plus tard d’une dose de rappel avec le vaccin MVA-BN-Filo (Bavarian Nordic). La deuxième étape devrait démarrer au deuxième semestre de 2017. Elle prévoit d’inclure 4900 participants et évaluera les trois stratégies vaccinales : celle utilisée dans la première étape et deux autres régimes impliquant le vaccin expérimental  rVSVAG-ZEBOV (Merck)’’  a déroulé l’instigateur de cet essai clinique. 

Selon la responsable des programmes d’ALIMA en Guinée, Solenne BARBE, dès le départ dans la lutte contre le virus Ebola en Guinée, les équipes médicales de son ONG sont allées très loin dans la prise en charge médicale et les soins pour essayer de sauver plus de vie. 

‘’ Pour cela ALIMA  a scellé son premier partenariat de recherche avec les autorités sanitaires ici en Guinée. Malgré le départ de certaines entités, ALIMA est restée aux côtés des guinéens pour sauver plus de vie et c’est donc avec énergie que notre ONG s’est engagée avec cet ambitieux projet PREVAC dans le but de trouver des stratégies vaccinales et d’être en capacité de protéger les populations en cas de survenue d’épidémies futures’’ a décrit la responsable programme de l’ONG ALIMA.  

L’essai PREVAC évaluera la rapidité , l’intensité et la durée des réactions immunitaires générées par les différentes stratégies de vaccination, ainsi que l’innocuité et la tolérance des différents vaccins en particulier chez les enfants afin de lutter contre les futures flambées de fièvre Ebola.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 29 mars 2017 à 19:45

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS