Cas Bah Oury : cette surprenante demande de Fodé Oussou à Alpha Condé…

Facebook icon Twitter icon
Opposition
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY-Alors que les critiques fusent depuis le remplacement de Bah Oury de son poste de vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana vient de faire une demande plutôt surprenante au Président Alpha Condé. Le président du groupe parlementaire des libéraux démocrates, suggère au Chef de l’Etat de faire intégrer Bah Oury au sein du RPG et le nommer ministre s’il en éprouve le besoin. 

« Ce monsieur (Bah Oury, ndlr) est exclu aujourd’hui, il est exclu demain. Maintenant chacun est libre de l’interpréter comme il veut. Dans aucun pays au monde la justice peut prendre une décision nommant un vice-président d’un parti politique. Le président de la République ne peut pas prendre un décret pour le faire non-plus à moins que l’on ne change de Constitution. J’ai envie de dire au Pr Alpha Condé, s’il a besoin de celui qu’on a exclu, qu’il l’amène dans son parti pour le nommer ministre. Nous n’avons rien à voir », a formulé M. Fofana s’exprimant lors d’un meeting politique.

Ce responsable de l’UFDG affirme que la désignation de monsieur Chérif Bah a été approuvée par toutes les instances décisionnaires du parti. « C’est notre parti, c’est nous qui savons comment on fonctionne. Le Président Cellou Dalein a le mandat de remplacer quelqu’un qui est exclu ou sanctionné conformément aux statuts et règlements intérieur du parti. La nomination de monsieur Chérif Bah comme intérim jusqu’au prochain congrès respecte éminemment notre statut et règlement intérieur », a laissé entendre l’opposant, confiant que c’est en accord avec le Conseil politique que Cellou Dalein Diallo a désigné le remplaçant de Bah Oury.

« Le Président Cellou Dalein en accord avec le conseil politique et toute la direction nationale a désigné El-hadj Ibrahima Chérif Bah comme vice-président chargé des relations extérieures et de la communication. Nous avons entériné ce choix. Nous voulons que le débat soit clos », martèle Dr Fodé Oussou Fofana.

Monsieur Cherif Bah est originaire de la préfecture de Pita, au même titre que Bah Oury. Pour ce dernier, ce choix est une volonté manifeste du camp de Cellou Dalein Diallo de diviser les fils de Pita. Il estime aussi que c’est une preuve de leur mépris à l’endroit de la justice qui a récemment rendu un arrêt invalidant son exclusion.

« Les autocrates appliquent toujours la politique de diviser pour régner, en choisissant quelqu’un de Pita, ils veulent créer la zizanie entre les gens de Pita », a soutenu Bah Oury. Faux rétorque M. Fofana, selon qui c’est la compétence qui a prévalu à la désignation de monsieur Chérif Bah.

« Nous avons entendu les gens dire qu’on veut ramener le débat sur le plan ethnique, (nous disons que) M. Chérif Bah est un homme compétent qui a été gouverneur de la banque centrale. Je sais qu’il va apporter beaucoup de choses. A l’UFDG on ne parle pas d’ethnie, on ne choisit pas les gens par leur noms plutôt par leur compétence. Les débats de caniveau concernant ça ne nous fait ni chaud ni froid. Nous avons tourné cette page puisque nous avons désormais un vice-président. Nous respectons la justice même si on n’est pas d’accord. Quand on veut gérer ce pays, on est obligé de se soumettre à la justice. C’est pour ça que nous avons interjeté appel», prévient-il.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Samedi 18 mars 2017 à 20:32

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi