Guinée : après Toumba Diakité, le tour de Dadis Camara ?

Facebook icon Twitter icon
Justice
Moussa Dadis Camara
Moussa Dadis Camara

CONAKRY- Quel sort sera réservé à l’ancien Chef de la junte en Guinée, Moussa Dadis Camara, après l’extradition à Conakry de son ex aide de camp Toumba Diakité ? La présence de l’ex homme fort de Conakry qui est en exil forcé au Burkina Faso depuis six ans est vivement souhaitée par les parties civiles dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009.

L’extradition du commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit « Toumba » repose la question de la présence au procès du 28 septembre de l’ex-président putschiste, Moussa Dadis Camara, rappelle la fédération internationale de la ligue des droits de l’homme (FIDH), une organisation qui est partie civile dans le dossier du 28 septembre.

Accusé d’avoir ordonné le massacre du stade de Conakry, la FIDH demande aux autorités guinéennes de prendre toutes les dispositions nécessaires pour être en mesure d’assurer la présence de Dadis Camara en Guinée parmi les accusés au moment de l’ouverture du procès.

Ce n’est pas tout. La FIDH, l’OGDH et AVIPA invitent le Gouvernement à s’assurer que les autres personnes inculpées dans ce dossier et qui occupent toujours des fonctions officielles, ne puissent influencer le cours de la procédure. A cette fin, elles doivent être placées en congés administratifs jusqu’à la tenue du procès, formulent ces ONG de défense des droits humains. Pour le moment, le Gouvernement n’a pas encore réagi sur ces demandes exprimées.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 14 mars 2017 à 11:20

Facebook icon
Twitter icon
Google icon