Dernière minute : vive tension à Gueckedou à cause d’une décision de justice…

Facebook icon Twitter icon
Soulèvement populaire

GUECKEDOU- La ville de Guéckedou située dans le sud du pays est sous haute tension depuis ce matin. Les populations de cette agglomération se sont révoltées ce mardi 14 mars 2017 contre un jugement rendu par la justice de paix dans un procès opposant le préfet à l’ancien maire de Koundou, Fara Désiré Koundouno, transfuge du RPG arc en ciel, a appris Africaguinee.com

Selon nos informations, le préfet de Guéckedou qui accusait ce dernier de détournement de fonds s’évaluant à 137 millions, l’a trimballé en justice. L’ex maire a été condamné à trois ans de prison assortie d’une amende de 5 millions GNF et au paiement de la somme détournée, explique à un journaliste d’Africaguinee.com, un citoyen de la ville.  Ce verdit qui est tombé comme couperet a indigné certains citoyens qui ont crié à un procès politique.

Pour protester contre cette décision de justice, des citoyens de la localité sont sortis barricader certaines routes et incendier des pneus dans la ville. Les forces de l’ordre sont intervenues occasionnant du coup de violentes échauffourées entre agents de maintien d’ordre et manifestants. Plusieurs témoins contactés par Africaguinee.com ont confié qu’il y a des tirs de sommation dans la ville.

« On ne peut plus sortir, il y a des tirs de sommation dans la ville. Toutes les routes sont barrées, des pneus brûlés. Il y a eu des blessés », a confié un citoyen de la ville joint par téléphone.

Le juge qui a rendu le verdit qui est à l’origine des violences serait retrancher au camp militaire de Guéckedou. Le préfet serait quant à lui en mission à Conakry. A Koundou également où on signale des violences.

 

Paul Sakouvogui

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél. : (00224) 62880 17 43

Créé le Mardi 14 mars 2017 à 17:00

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS