Conakry : ce que Cellou Dalein et Alpha Condé se sont dit…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY-Sur quoi les échanges entre le Président Alpha Condé et son principal opposant ont-ils porté ? Les deux hommes qui se sont rencontrés ce dimanche 12 mars au Palais Présidentiel Sékhoutouréya ont évoqué d’une part la présidence en exercice de l’Union Africaine assuré par Alpha Condé, d’autre part le respect des accords politiques du 12 octobre 2016, a appris Africaguinee.com.

Un proche de Cellou Dalein qui a été interrogé cet après-midi par un journaliste de notre rédaction confie que l’initiative est venue du Président Alpha Condé.

« C’est à l’initiative du Président de la République qui a appelé le Président Cellou pour parler de sa présidence en exercice de l’Union Africaine. Il voulait aussi avoir l’avis du Président Cellou Dalein sur les questions d’intérêt national », confie Alpha Bacar Bah, l’un des responsables de la cellule de communication de l’UFDG.

« La loi portant sur le statut du Chef de file de l’Opposition autorise le Chef de l’Etat à appeler de temps en temps le Chef de l’opposition pour lui demander son avis et ses conseils sur des questions d’intérêt national », a observé ce proche de l’opposant.

Et de détailler : « Le Président Cellou est allé rencontrer le Président à 13 heures. Ils ont parlé de cette question (la présidence tournante de l’UA) essentielle. Ensuite le président Cellou qui avait déjà le mandat de ses pairs de l’opposition républicaine pour rencontrer le Chef de l’Etat, a profité de cette rencontre pour expliquer au Président de la République les inquiétudes de l’opposition quant à la mise en œuvre des accords du 12 octobre », explique-t-il.

A en croire à M. Bah, Cellou Dalein Diallo a fait un exposé sur certains retards liés à l’application de l’accord politique du 12 octobre. Il s’agit par exemple du non-respect du chronogramme électoral, l’audit du fichier électoral, le manque de volonté de la CENI de coopérer avec le comité de suivi de l’accord, l’indemnisation des victimes qui n’a pas encore lieu.

Ensuite, renseigne Alpha Bacar, le leader de l’UFDG a fait part au Président Condé de ses constats quant aux difficultés que les citoyens guinéens rencontrent au quotidien. « Il lui a fait des propositions pour l’amélioration des conditions de vie des guinéens », soutient ce responsable de la communication de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG).

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112  

Créé le Lundi 13 mars 2017 à 20:32

Facebook icon
Twitter icon
Google icon