Cellou et l'opposition: entre compassion et opportunisme...

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Entre Kôrô Alpha et l'opposition dirigée par Kôtô Cellou, la bataille continue pour gagner le cœur des populations.

Ce weekend,  Kôtô Cellou et plusieurs de nos opposants-opposés dont Papa Koly Kourouma et Makanéra Kaké, ont rendu visite à des familles de victimes tuées lors des manifestations du 20 février dernier à Conakry. Avec leurs boubous brodés, ils étaient venus « témoigner leur compassion » aux victimes de la répression du régime d’Alpha Condé. Normal, dans un pays de croyants où le fatalisme accompagne le quotidien de nos compatriotes. Seulement, ces visites teintées de compassions en faveur des victimes, ont été l'occasion pour Cellou et sa délégation de pointer un doigt accusateur sur le régime d'Alpha Condé. Dans leur douleur, ces familles de victimes se retrouvent obligées d’écouter ces faux discours teintés de politiques.

Si la volonté manifeste d'exprimer leur soutien à ces pauvres familles est réelle, la question d'une récupération politique se pose au niveau de l'opposition.

Ces familles ne réclament ni des discours politiques, ni un opportunisme dans leur douleur. Ce qu'elles veulent avant tout, c'est la justice, la fin de la misère dans laquelle croupit la majorité des guinéens.

A ce jeu morbide de "compassion aux victimes" pour gagner les cœurs, le pouvoir et l'opposition instrumentalisent la douleur de leurs concitoyens pour des fins politiques.

Dommage. Il est temps que les familles des victimes refusent d'accueillir tout "leader politique" pendant leur période de douleur et mettre fin à ces récupérations politiques. Car après les photos, les discours devant les caméras, c'est très souvent l'oubli et l'abandon pour ces pauvres citoyens.

Amadou Diallo
Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 27 Février 2017 à 10:22

Facebook icon
Twitter icon
Google icon