Mamou : un imam enceinte la copine de sa fille…

Facebook icon Twitter icon
Société
Image d'archive
Image d'archive

MAMOU- Un Imam âgé d'une soixantaine d'années est accusé d'avoir mis en grossesse une fille de 20 ans. L'acte s'est produit à Diarabaka, localité située dans la sous-préfecture de Fello soore préfecture de Mamou.

L'imam était aussi le chef de secteur de cette bourgade. La fille qu'il a enceintée venait chez une de ses filles. La victime Aminata Gniara âgée de 20 ans sortait avec l'imam dans la cachette. 

Interrogé le père de la victime confie qu'il a été alerté par un jeune de son quartier. Ce dernier lui a dit que l'imam et sa fille sont venus chez un infirmier nommé "chinois" qui a une officine au quartier de Madina, connu pour des pratiques d'avortement. 

"C'est un de nos enfants du quartier qui m'a alerté pour me dire de contrôler ma fille. Il m'a dit que ma fille était venue chez chinois avec l'imam de notre mosquée. Vu que celui-ci est connu pour cette pratique j'ai pris ma fille et sa mère dans ma voiture pour aller chez lui. Arrivé à la station de Madina scierie j'ai garé. Très énervé j'ai demandé à ma femme de faire en sorte que notre fille dise la vérité. A défaut j'ai menacé de la fusiller. C'est ainsi qu'elle nous a tout expliqué. Elle a dit quand elle a compris qu'elle est enceinte le vieux l'a amené chez le docteur pour un avortement. Le vieux a payé 280. 000FG après la visite qui a été accompagnée par 4 piqures et plusieurs comprimés. Il restait 120. 000FG à payer le lendemain pour passer à l'acte (l'avortement) et sans que du sang ne coule", relate le père de la fille encore sous le choc. 

Et de poursuivre : "Quand nous sommes arrivés à l'escadron mobile que j'ai eu confiance à ma fille. Parce que pour moi un vieux de 60 ans et plus ne peut pas faire ça. En plus, il étudie le coran depuis des années. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Mais les sages de notre localité m'ont prié de lui pardonner. J'ai insisté alors à ce qu'on donne la dépense journalière de la future nourrisse qui avait été fixée à 15000 FG jusqu'à ce qu'elle reprenne son état normal. Après nous sommes partis à l'hôpital aussi pour faire l'échographie. Elle portait une grossesse de deux mois selon le résultat », narre le père de famille qui rappelle que sa fille est très mal en point.

Nos maintes tentatives d'avoir des explications auprès des responsables de l'ECO 12 de Mamou sont restées vaines. L’imam a été relevé de ses fonctions et est interdit de séjour dans la mosquée de diarabaka.

 

Habib Samake 

Correspondant régional d'africaguinee.com

A Mamou 

Tel. : (00224) 623093998

Créé le Jeudi 16 Février 2017 à 12:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS