Guinée: Annonce "surprenante" du député Ousmane Gaoual Diallo...

Facebook icon Twitter icon
Accord politique

CONAKRY-Le député de l’opposition Ousmane Gaoual Diallo est formel ! Le code électoral amandé, un texte clef qui conduira à l’organisation des élections locales, maintes fois reportées, ne sera pas adopté au cours de la présente session extraordinaire du parlement. L’élu de l’union des forces démocratiques de Guinée accuse la mouvance présidentielle d’avoir préparé une manœuvre bien huilée pour empêcher l’adoption du texte.

« Je suis formel, le code électoral ne sera pas adopté parce que simplement la mouvance ne souhaite pas qu’il soit adopté. Comme il ne le souhaite, elle va instrumentaliser un petit groupe de partis qui vont demander à ce que le vote soit secret », a confié le député Ousmane Gaoual dans un entretien accordé à notre rédaction.

Stratagème

Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo soutient que la majorité présidentielle a déjà chois 22 députés qui s’ajouteront aux députés des Républicains et aux indépendants, pour rejeter le texte « controversé ».

« Dans le vote confidentiel, les députés désignés de la mouvance, 22 en l’occurrence vont se joindre aux députés de l’UFR et à certains indépendants. Ils ont décidé de désigner le nombre de voix nécessaires pour empêcher l’adoption du code électoral. C’est ce qui va se passer. Actuellement la mouvance ne cherche qu’un échappatoire juste pour justifier le fait que l’exécutif ne s’est pas opposé, mais ce sont les parlementaires qui ont rejeté le code électoral. C’est un stratagème qui est en train d’être mis en œuvre. Nous savons pertinemment que la loi électorale telle qu’elle est présentée, telle qu’elle est voulue par le dialogue politique ne sera pas adoptée », insiste l’honorable Gaoual Diallo.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 12 Février 2017 à 19:44

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi