Guinée : la diplomatie dans un "coma" profond...

Facebook icon Twitter icon
Coup de gueule
Makalé Camara, Ministre des Affaires Etrangères et des guinéens de l'étranger
Makalé Camara, Ministre des Affaires Etrangères et des guinéens de l'étranger

CONAKRY- Malgré les efforts et l’engagement personnel du Président Alpha Condé, la diplomatie guinéenne souffre. Le manque de leadership de la première autorité du Département des Affaires Etrangères et des guinéens de l’Etranger saute aux yeux de plus d’un observateur.

Deux faits majeurs illustrent aujourd’hui cette situation au Ministère dirigé par Mme Makalé Camara.

L’attaque qui a visé un lieu de culte musulman au Québec a permis de voir à nue les carences de la diplomatie guinéenne.  Cette attaque avait fait six morts dont deux guinéens. Ibrahima Barry et Mamadou Tanou Barry ont tous perdu la vie lors de l’attaque qui a visé la mosquée où ils étaient venus effectuer la prière. Au lendemain de cet acte qualifié de terroriste par certains, les condamnations fusaient de partout. Le Gouvernement guinéen a quant à lui brillé par son silence. Un communiqué laconique a été publié par la cellule de communication du Gouvernement. Toutes les demandes d’interview ou d’informations sur ce sujet du côté du Ministère des Affaires Etrangères sont restées vaines.

Pourtant, au même moment, les autorités canadiennes lançaient des messages d’encouragement à l’endroit des familles des victimes. Il y a d’ailleurs eu cette image qui a fait le tour du monde. Justin Trudeau, le Premier Ministre Canadien, aux côtés de la famille de l’une des victimes guinéennes.

L’autre fait majeur est la récente décision de l’administration Trump d’expulser plusieurs dizaines de ressortissants guinéens. En tout, ce sont 55 compatriotes d’Alpha Condé qui vont être rapatriés à Conakry dans les prochains jours.

Comme par le passé, ni madame la Ministre Makalé Camara, qui a pourtant représenté la Guinée et les guinéens en France en tant qu’ambassadrice, ni un cadre de son département, n’a accepté de s’exprimer sur le sujet.

Cette situation réconforte la position de certains guinéens dans leur position. Ces derniers soutiennent souvent qu’ils sont abandonnés. Ce qui les amène souvent à choisir de s’identifier sous les couleurs d’un autre drapeau que celui de la Guinée.

Pendant ce temps, Mme Makalé Camara a un seul souci. Comment éviter la presse. L’une des rares fois que notre rédaction est parvenue à joindre la Cheffe de la diplomatie guinéenne, elle nous a dit : « Ne m’appelez plus sur ce numéro ! C’est sur ce numéro que le Président m’appelle ». A chacun de juger !

Ce Jeudi 9 février 2017, la Ministre des Affaires Etrangères a réuni les diplomates accrédités en Guinée. Objectif, solliciter le soutien de ces derniers pour l’accompagnement de la présidence d’Alpha Condé à l’Union Africaine. Certains observateurs ont qualifié la rencontre « de perte de temps » d’autant plus qu’ils ne sont pas directement concernés par le fonctionnement de l’institution basée à Addis-Abeba.

 

Focus de la rédaction

Créé le Samedi 11 Février 2017 à 9:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon