Exploitation de l’or en Guinée : Les attentes du ministre Abdoulaye Magasssouba…

Facebook icon Twitter icon
Mines
Abdoulaye Magassouba, Ministre guinéen des Mines et de la Géologie
Abdoulaye Magassouba, Ministre guinéen des Mines et de la Géologie

CONAKRY-Pour mieux réorganiser l’exploitation artisanale de l’or, le gouvernement guinéen, à travers le Ministère des Mines et de la Géologie, a organisé la journée nationale de l’orpaillage qui a été lancée par le président Alpha Condé. A l’occasion de la clôture ce lundi 6 février 2017,  le ministre guinéen des Mines a exprimé des attentes à l’endroit des orpailleurs. 

Le chef de l’Etat guinéen accompagné par son  premier ministre et certains ministres  a scellé un pacte entre son gouvernement et ceux qui exercent le métier d’orpaillage dans la région de la Haute-Guinée riche en or.

Selon le chef du département des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, cette journée a permis aux orpailleurs de conférer avec le président de la République pour une meilleure pratique de cette activité qui demeure un levier important pour le développement économique de cette région. 

‘’Dans un langage très franc et très sincères les orpailleurs ont reconnu les difficultés auxquelles ils sont confrontés, les risques auxquels ils sont exposés. Mais la chose la plus importante, c’est que le président de la République a proposé aux orpailleurs un pacte par lequel les orpailleurs s’engagent à respecter certaines mesures. Des mesures qui vont être prises par le Gouvernement dans les jours et semaines à venir. Elles portent sur les questions sécuritaires, environnementales entre autres », a déclaré le ministre Abdoulaye Magassouba au micro de notre envoyé spécial à Kankan. 

Le Gouvernement sur cette base s’engage à accompagner et à supporter les orpailleurs pour leur épanouissement et la réalisation de leurs activités dans les meilleures conditions, a promis le Ministre Magassouba. Ce, pour que cette activité d’orpaillage apporte tous les profits souhaités aux orpailleurs dans un cadre de développement durable, a-t-il ajouté. 

Pour Abdoulaye Magassouba, tous ces éléments constituent des résultats intéressants et importants dans le cadre de cette journée. 

‘’Aujourd’hui nous avons cet élément fondamental (…), ce pacte entre l’Etat guinéen  pour un système d’orpaillage plus responsable, bénéfique non seulement aux orpailleurs mais à l’économie entière de la Guinée’’ s’est réjoui le Ministre guinéen des Mines et de la Géologie. 

Il a aussi souligné que cette journée prend fin avec une note d’espoir. Puisqu’elle constitue désormais un tremplin  dans l’exercice de ce métier.

Sous la conduite technique du Premier ministre, un rapport de cette journée nationale des orpailleurs sera produit. Au cours de cette journée, plusieurs engagements ont été pris par les acteurs. Notamment au niveau de la Société Aurifère de Guinée qui s’engage à accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre du projet d’organisation des orpailleurs en dehors surtout de leurs concessions, a renseigné le ministre Abdoulaye Magassouba. Un autre engagement a-t-il dit, c’est celui pris par la Banque de Développement Nationale de Guinée qui va accompagner les financiers dans le financement pour l’achat d’équipements à des conditions qui seront convenues avec des parties. 

« Comme le président de la République l’a dit, il faut qu’ils s’organisent mieux pour pouvoir garantir le remboursement des prêts dont ils vont bénéficier dans le cadre de l’acquisition des équipements’’, a dit le ministre des Mines et de la Géologie. 

 

BAH Boubacar LOUDAH

Envoyé spécial Africaguinee.com à Kankan

Tel. : (+224) 655 31 11 13

 
Créé le Lundi 06 Février 2017 à 19:31

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS