Conflit frontalier : victoire de la Guinée sur le Sénégal…

Facebook icon Twitter icon
Société

MALI- La Guinée vient de sortir victorieuse sur le Sénégal dans un vieux conflit frontalier ! En juin dernier, la confrontation avait pourtant été évitée de justesse entre les armées des deux pays. Le conflit entourait le village aurifère de Diaaka relevant du district de Niafou dans la sous-préfecture de Balaki, à Mali. Le différend est définitivement réglé, a appris Africaguinee.com.

Diaaka est une localité située à 285 kilomètres de Mali centre. Cette contrée riche en or, a longtemps été exploitée par le Sénégal. Le 15 janvier 2017, le drapeau guinéen a été hissé, signe que cette localité revient désormais à la Guinée.

Tout est parti en 2011, quand le sous-préfet guinéen de Balaki feu Labila Sangaré a eu des preuves que ce village riche en or appartiendrait à la Guinée. Depuis des enquêtes ont été enclenchées. Interrogé par notre rédaction, le préfet de Mali, Elhadj Harouna Souaré, a confié que Diaaka qui a une vaste superficie riche en Or a été longtemps contrôlé par le Sénégal.

 « Nous sommes allés longer le long de la frontière et nous sommes arrivés à l’évidence que la localité est une partie intégrante du territoire guinéen. Du coup nous avons engagé des démarches auprès de notre homologue sénégalais, le préfet de Saraya à l’époque. Nous lui avons signifié que Diaaka est sur le territoire guinéen et non sénégalais. A l’époque les autorités sénégalaises avaient entamé la construction d’une école sur la zone, mais nous l’avions empêché il y a de cela 7 à 8 mois. Depuis qu’ils sont partis, ils ne sont plus revenus faire quoique ce soit. Comme ils ont compris que le territoire appartient à la Guinée, nous aussi l’avons récupéré. Nous avons effectué un déplacement avec des agents compétents pour faire la délimitation de la frontière sur autorisation », explique le préfet de Mali.

Le 15 janvier dernier, les autorités administratives régionales se sont rendues sur les lieux pour installer un cadre administratif et hisser le tricolore national, renseigne le préfet de Mali.

« Le 15 janvier, nous sommes allés à Niafou avec une importante délégation conduite par le gouverneur de la région de Labé, Sadou Keita, et un détachement de l’armée, nous avons installé une structure administrative pour gérer le village de Diaaka. Nous avons hissé le drapeau guinéen dans ce village qui compte 475 habitants, le village est érigé en un secteur de Niafou. Nous savons avec l’exploitation de l’or dans la zone, très bientôt le secteur sera très peuplé », a rapporté Elhadj Harouna Souaré, précisant qu’il n’y a pas de conflits entres les populations guinéennes et sénégalaises vivant dans la zone.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 620 93 45 45

Créé le Mercredi 25 janvier 2017 à 9:44

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS