Mines : les ambitions d’Alpha Condé d’ici 2020…

Facebook icon Twitter icon
Mines
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Le Président guinéen Alpha Condé nourrit de grandes ambitions pour son pays d'ici la fin de son second mandat.

Disposant des 2/3 des réserves mondiales de bauxite, la Guinée veut se hisser à la première place des pays producteurs. C’est du moins d’ambition affichée par le président Alpha Condé. 

« Ce n’est pas normal qu’on ait la moitié des réserves mondiales de bauxite et que nous n’ayons à peine 2% du marché. Alors j’ai décidé que la Guinée va devenir le premier producteur de bauxite comme l’Arabie Saoudite et le premier producteur de pétrole », vient d’annoncer le Président Alpha Condé.

Le dirigeant guinéen ne perd de vue que cette ambition ne plaît pas à tout le monde. La preuve : « Cela ne plait pas à tout le monde. On me dit  si tu vends 50 millions de tonnes de bauxite à la Chine, les prix vont baisser. Mais si c’est les multinationales qui vendent 50 millions de tonnes à la Chine, les prix ne vont pas baisser (rires) », révèle le Président Condé avant de promettre que d’ici maximum trois ans, la Guinée qui n’était qu’à 10 millions de tonnes va arriver à 100 millions de tonnes. « Je vous le garantie », a-t-il assuré, alors que sa politique minière est dénoncée avec virulence par l’opposition qui dénonce une corruption généralisée dans ce secteur.  

Son principal opposant, Cellou Dalein Diallo dénonce la dilapidation des ressources minières. A la suite de corruption généralisée, le pays a renoncé à l’industrialisation dans le secteur de la bauxite où notre pays détient plus de la moitié des réserves mondiales, s’insurge l’opposant.

« Nous avions le privilège d’accueillir en terre africaine, la première usine d’alumine. A l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir, il y avait au moins quatre projets de construction d’usines d’alumines. BHP Billiton avait un projet d’usine à Boffa, Alco à Sangarédi, Global Alumina, sa convention de base l’engageait résolument à construire une usine d’alumine à Sangarédi. Rusal devait construire une usine d’alumine et d’aluminium à Djadjan. Aujourd’hui, on a renoncé à tout ça. On est en train de vendre la bauxite brute sans même protéger les populations. C’est de la carrière à la mer avec des emplois faibles et précaires. Sans aucune valeur ajoutée », dénonce le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée, tandis qu’Alpha Condé, promet de ne plus accepter que les ressources minières du pays soient mises en jachère par des multinationales.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Lundi 16 janvier 2017 à 9:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi