Assassinat de Soua Kolié à KIssidougou : vague d’interpellations à Sangardo…

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY- Plusieurs personnes ont été interpelées à Sangardo, village où le jeune financier Koly Soua Kolié et son compagnon ont été lynchés à mort  par des habitants de la localité qui les a accusés de vols d’enfants. Le ministre de la Justice garde des sceaux, a annoncé ce lundi 09 janvier, l’arrestation de 32 personnes.

« Au moment où je vous parle, 32 personnes ont été interpelées. Parmi elles, il y a l’élément déclencheur Fodé Mara qui est allé faire les désinformations au village. Les 32 ont été tous déférés. Mais compte tenu de l’aspect sensible de ces évènements, avec le Parquet Général de Kankan, on a décidé de délocaliser la procédure à Faranah », a annoncé le garde des sceaux du pays.

Soua Kolié travaillait pour l’ONG Corps Médical International Guinée basé à Macenta. Alors qu’il revenait de Kindia où il passé ses congés de Noel, il a renversé un bœuf à Sangardo  qui est mort sur le coup. Selon des témoignages, M. Kolié qui ne connaissait pas le village aurait pris un jeune garçon pour lui montrer la gendarmerie afin qu’il fasse une déclaration. Aussitôt un autre jeune garçon a couru vers le village informant les habitants qu’un voleur d’enfants a pris son camarade et l’a emmené avec lui. Des villageois ont tendu un piège, les lynchant à mort sans aucune autre forme de procès. Cette triste affaire a suscité une vague d’indignation en Guinée. La balle est désormais dans le camp de la justice.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 11 janvier 2017 à 9:24

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi