Guinée : enquête sur un vaste réseau de corruption au sein de la police…

Facebook icon Twitter icon
Sécurité

CONAKRY- C’est un vaste réseau de corruption que vient de révéler une enquête menée par votre quotidien en ligne Africaguinee.com. Après l’armée, ça sera au tour de certains policiers de bénéficier des avancements en grade. Seulement, depuis l’annonce de cette nouvelle par le Directeur Général de la police, des pratiques de corruption sont révélées dans plusieurs services de police.

Le patron de la police a demandé à ses subalternes de lui transmettre la liste de leurs agents qui ont fait preuve de courage et d’abnégation dans l’accomplissement de leur travail. Comme pour l’armée, le seul critère devrait donc être le mérite.

Seulement, certains commissaires tentent de se servir de cette décision pour se remplir les poches. Une somme de 2 millions, parfois 2 millions 500 mille, est demandée à tout agent qui voudrait avancer en grade. Quel est cet agent qui refuserait de payer un tel montant dans l’espoir d’avancer en grade ?

« Il n’y a pas eu de concours, ni rien. Notre chef nous a dit simplement que tout agent qui veut avancer en grade n’a qu’à lui déposer 2 millions 500 mille. Certains parmi nous ont déjà versé l’argent. Même si on ne trouve pas ça normal, puis que ce n’est pas sur la base du mérite, mais qui refuserait de payer un à deux mois de salaire pour avancer en grade ? », relate un policier ayant requis l’anonymat.

Dans plusieurs commissariats, les policiers sont victimes de cette pratique de la part de leurs chefs. Rares sont ceux là qui acceptent pourtant de témoigner. Tous disent avoir peur des poursuites que leurs chefs pourraient engager contre eux.

« Je préfère me taire pour le moment. Mais si après mon nom n’est pas sur la liste de ceux qui auront bénéficié des avancements en grade, ils auront de mes nouvelles », menace un autre policier assis sous un arbre cigarette en main.

De sources non officielles soutiennent que ce réseau de corruption est entretenu jusqu'au sommet de la hiérarchie de la police nationale.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 10 janvier 2017 à 9:59

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi