Nouvelle crise politique en Guinée : Cellou Dalein indexe un « coupable »…

Facebook icon Twitter icon
Opposition
Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG

CONAKRY-Face à la polémique née de l’adoption manquée du code électorale amendé par l’Assemblée Nationale, le chef de file de l’opposition guinéenne a indexé un responsable.

Pour Cellou Dalein Diallo, le Président Alpha Condé est le seul coupable de ce blocage. La preuve : « Lorsque le document qui ne reflétait pas les décisions du dialogue a été transmis, il (le président) a voulu que le document soit changé. Il a été changé tout de suite. Lors que certains députés ont voulu bloquer pour revenir à la nomination par l’administration, les conseils de quartier, il est intervenu, ça s’est débloqué tout de suite », confie l’opposant. Toute chose qui fait dire à Cellou Dalein Diallo que le Chef de l’Etat est l’artisan de ce blocage.

« Quand ils (les députés de la mouvance, ndlr) ont voulu contester le consensus pour imposer dans la Loi la désignation des chefs de quartier par l’Administration, les préfets, les sous-préfets ou les gouverneurs, à l’époque j’ai échangé avec le Président, il a ordonné d’appliquer strictement la décision du dialogue. On a dépassé cette étape…», a confié Cellou Dalein Diallo.

« Il y a un responsable devant moi et devant l’opposition républicaine, c’est le Président de la République… je ne m’en prendrai ni à Damaro (chef de la majorité présidentielle au Parlement, ndlr) ni à quelqu’un d’autre, s’il a eu blocage, c’est le Président de la République. Si le président veut, ça se fera, s’il ne veut pas ça ne se fera pas », tranche le leader de l’union des forces démocratiques de Guinée.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Lundi 09 janvier 2017 à 10:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon