Fodé Oussou: "Pourquoi il faut être prudent avec Alpha Condé..."

Facebook icon Twitter icon
Opposition
Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY- Malgré le « rétropédalage » du camp présidentiel, l’opposition affiche encore un scepticisme. Ce Lundi 9 janvier 2017, la majorité présidentielle a voulu jouer à l’apaisement en niant toute intention de torpiller l’accord politique signé le 12 octobre dernier.

Ces engagements ne semblent pourtant pas rassurer l’opposition qui semble craindre des changements de dernière minute.

« C’est vrai qu’on ne va pas manifester pour manifester. Prendre des engagements est une chose, les respecter en est une autre », a estimé le Dr Fodé Oussou Fofana, le Chef de file des Libéraux Démocrates.

L’opposition avait menacé de reprendre ses manifestations de rue en dénonçant une volonté du camp présidentiel de violer l’accord politique. L’adoption du nouveau code électoral avait été avorté la semaine dernière à cause d’une proposition de dernière minute faite par la majorité présidentielle.

L’objectif n’était pas de saboter les accords qui ont connu déjà un début d’application qui est très avancée. Nous nous sommes dit que si vraiment c’est à cause du mode électoral qu’on veut crier à la trahison et dire qu’ils (les opposants, ndlr) ont été roulés dans la farine, le groupe parlementaire par ma voix retire sa proposition du mixage du mode de scrutin et nous gardons dans le code électoral la proportionnelle intégrale », a indiqué le chef de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara.

Pour le Dr Fodé Oussou Fofana, rien est encore acquis, malgré les engagements pris par la majorité présidentielle.

« Vous savez la Guinée est le seul pays au monde où l’opposition est obligée de manifester pour l’organisation d’une élection. En Côte d’Ivoire, Alhassane Ouattara a organisé deux élections législatives. Ici en Guinée, on ne parle que d’élection depuis l’arrivée de Monsieur Alpha Condé. Les engagements c’est bien, mais vous devez savoir que tout peut également se jouer lors du vote. S’ils donnent des consignes de vote favorables à l’accord, tant mieux, si c’est le contraire aussi, on prendra acte », promet le Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 09 janvier 2017 à 22:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon