USA/Russie: Le porte-parole de Trump évoque les sanctions

Facebook icon Twitter icon
Diplomatie
Donald Trump
Donald Trump

L'expulsion de 35 diplomates russes par les Etats-Unis est peut-être disproportionnée, a déclaré dimanche un proche conseiller du président américain élu, Donald Trump. Le conseiller Sean Spicer sera le futur porte-parole de la présidence américaine.

«L'une des questions qui se pose est celle de savoir, pourquoi une telle ampleur? Trente-cinq personnes sont expulsées, deux sites sont fermés. La question est la suivante: cette réaction est-elle proportionnée par rapport aux mesures prises? Peut-être que oui, peut-être que non, mais il faut y réfléchir», a estimé Sean Spicer.

Donald Trump a mis en doute samedi la responsabilité de la Russie dans le piratage des réseaux informatiques du parti démocrate, qui est à l'origine de la décision d'expulsion prise par le président américain Barack Obama.

Les services américains du renseignement doivent rencontrer sous peu le futur président pour le tenir informé de l'évolution de leur enquête.

Les 35 diplomates russes, accusés d'ingérence dans la présidentielle américaine et expulsés des Etats-Unis avec leur famille, ont quitté dimanche par avion Washington. Ils doivent rejoindre la Russie dans la nuit.

AFP

Créé le Lundi 02 janvier 2017 à 10:26

Facebook icon
Twitter icon
Google icon