Conakry : une partie de la mairie de Matam a t-elle été vendue ?

Facebook icon Twitter icon
Société
Le siège de la Mairie de Matam
Le siège de la Mairie de Matam

CONAKRY- Une partie de la mairie de Matam a t-elle été vendue par la présidente de la délégation ? Depuis plusieurs jours, une crise est née entre Hadja Nènè Coyah, la présidente de la délégation spéciale de Matam, et plusieurs membres du conseil.

Selon nos informations, ce bras de fer est né de la construction d’un bâtiment dans l’enceinte de la Mairie. Les conseillers accusent Hadja Nènè Coyah d’avoir « vendu » une partie de la Mairie de Matam à un homme d’affaires qui serait entrain d’y construire des magasins.

« Nous avons demandé à la présidente de nous fournir des explications, mais elle s’est simplement contentée de nous dire que ce contrat avait été signé par le précédent conseil. On a rappelé à Mme la Présidente que notre lettre de mission est très claire. Il nous interdit de prendre de telles initiatives. Notre mission se limite à la liquidation des affaires courantes », a confié ce matin M. Sorel Bangoura, membre du conseil de la délégation spéciale de Matam.

Sur place, on remarque une banderole sur laquelle il est écrit « Mairie de Matam à vendre ». Le chantier de construction du nouveau bâtiment qui devrait servir de magasins évolue également. La fondation et les piliers sont déjà visibles.

Hadja Nènè Coyah qui est incriminée dans cette affaire, reste pour le moment injoignable.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Lundi 02 janvier 2017 à 15:10

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS