Santé : le Ministre Abdourahmane Diallo défend son bilan annuel…

Facebook icon Twitter icon
Gouvernement
Dr Abdourahmane Diallo, Ministre guinéen de la santé
Dr Abdourahmane Diallo, Ministre guinéen de la santé

CONAKRY-Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Abdourahmane Diallo a défendu le bilan de son département au cours de l’année 2016. C’était ce jeudi 29 décembre 2016 au cours d’une conférence de presse. Même si beaucoup restent à faire dans le domaine de santé en Guinée, il n’en demeure pas moins que le ministre Abdourahmane Diallo et son équipe ont réussi à faire des prouesses dans certains domaines.

Arrivé à la tête de ce département en pleine crise d’Ebola, le ministre Abdourahmane Diallo a œuvré pour le renforcement de tout le système de santé guinéen pour offrir aux populations un accès à des soins universels de qualité, en améliorant la capacité du pays à prévenir et à gérer les épidémies. Conformément à sa lettre de mission, le chef du département de la Santé a œuvré dans ce sens. 

Des situations d’urgence

Dans le cadre du renforcement de la prévention, de la prise en charge des maladies et des situations d’urgence, le ministre de la Santé a déclaré que son département a mis en place et équipé 8 équipes régionales d’appui de riposte aux épidémies.

« Nous avons construit 29 centres de traitement épidémiologiques, arrêté la transmission de la maladie à virus Ebola lors de sa résurgence en mars 2016à Koropara, en N’Zérékoré. Nous avons effectué six campagnes de vaccination de masse contre la poliomyélite avec plus de 3.700.000 enfants de 0 à 59 mois vaccinés pour une couverture vaccinale supérieure à 95%. Nous avons développé et mis en place un système de surveillance à base communautaire, doté de matériels informatiques et téléphones avec plus de 5000 agents formés et opérationnels à tous les niveaux de la pyramide sanitaire », a expliqué le ministre Abdourahmane Diallo.

De la promotion de la Santé de la Mère et de l’enfant

Dans le cadre de la promotion de la Santé de la Mère et de l’enfant, le ministre dira que son département a doté tous les hôpitaux Centres Médicaux communaux (CMC) et centres de Santés (CS) du pays, de kits obstétricaux de césariennes (8100), d’accouchement (138.000 kits) et de consultations prénatales.

Du renforcement du système National de Santé

Dans le domaine du renforcement du système National de Santé de notre pays, soutient Dr Diallo, ils ont procédé à la restructuration du Ministère avec la création de nouvelles Directions et l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS). A cela s’ajoute la prise des mesures de rationalisation de la gestion du personnel. Le département a participé au recrutement de plus 3400 agents à la fonction publique, a souligné Dr Abdourahmane Diallo, révélant également que son département a effectué un recrutement de personnel en zone rurale (3 médecins, 140 sages-femmes et 100 infirmiers). L’action ne s’arrête pas là. Le département a aussi engagé, a-t-il dit, un processus de changement de Statut de la Pharmacie centrale de Guinée en vue de sa recapitalisation et a mobilisé 44.5 millions de dollars.  

Offrir des Soins de qualité aux malades

Pour Offrir des Soins de qualité aux malades, le ministre Abdourahmane Diallo a affirmé que le ministère a démarré et assuré le suivi des travaux de construction et rénovation de l’hôpital national Donka (50% d’exécution), des hôpitaux communaux de Matoto (90% d’exécution). « Nous avons aussi achevé la construction de 41 centres de Santé et 18 établissements de soins, équipés en matériels de laboratoire, mis à la disposition des hôpitaux des ressources pour leurs services d’urgences (23 milliards de subvention nationale), doté la pharmacie centrale de 12 camions d’approvisionnement et 10 agents formés en gestion et stocks », a-t-il mentionné.

De l’amélioration de la gouvernance sanitaire

Sur ce point, le ministre a indiqué que son département a été doté de connexion internet haut-débit avec un partage intégré de fichiers et installation pour vidéoconférence en cours. Le plan annuel opérationnel (PAO) consolidé 2016 du ministère a été aussi élaboré ainsi que des annuaires statistiques sanitaires 2013-2014. « Nous avons informatisé le Système National d’Information Sanitaire, mis en route l’informatisation de la gestion des ressources humaines de Santé, rétabli les instances de coordination du ministère de la santé, réalisé l’audit institutionnel, organisationnel et fonctionnel du ministère et produit une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations de l’audit », a cité Dr Abdourahmane Diallo.

Perspectives...

« Il est fondamental que les infrastructures entamées courant 2016 soient terminées en 2017, de les équiper et de nous assurer qu’il y a un personnel médical qualifié déployé au niveau de ces formations sanitaires », a indiqué le ministre de la Santé.

Nous y reviendrons…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 29 décembre 2016 à 18:49

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS