Guinée-Turquie : quels sont les enjeux de la visite d’Alpha Condé à Ankara ?

Facebook icon Twitter icon
Coopération

ANKARA- Le Président guinéen Alpha Condé qui s’est envolé pour la Turquie le 25 décembre a démarré sa visite officielle ce lundi à Ankara.

L’enjeu de cette visite d’affaires du Chef de l’Etat, dans ce pays transcontinental situé aux confins de l'Asie et de l'Europe, est de taille pour la Guinée. Les échanges économiques entre les deux Etats estimé à 69 millions de dollars devrait bondir jusqu’à 500 millions de dollars, tels qu’ambitionnées par les autorités des deux pays lors de la visite à Conakry en mars dernier du Président Turc.

Pour mesurer peut-être l’importance de cette visite, il faut voir le gotha de ministres et d’hommes d’affaires du secteur privé guinéen qui accompagnent Alpha Condé. Kassory Fofana, ministre d’Etat en charge de la promotion des Investissements privés, Mohamed Diané, de la Défense, Malado Kaba des finances, Makalé Camara des Affaires étrangères ont tous effectué le déplacement, qui, sans surprise va être surtout axé sur la coopération Militaire et Economique.

Ce matin, Alpha Condé a rendu hommage au père de l'Indépendance turque, Moustapha Kemal Ataturk, lors d’une visite à Anıtkabir, d’où est érigé le mausolée du fondateur et premier président de la République de Turquie.

Le chef de l'Etat s'est ensuite entretenu avec Ismael Kahraman, président de l'Assemblée nationale. Alpha Condé a déposé une gerbe de fleurs au Parlement turc, bombardé le 15 juillet dernier par des militaires lors d’une tentative de coup d’Etat. Un signe de solidarité à Recep Tayyip Erdogan qui failli être renversé.  

Le dirigeant guinéen a reçu plus tard le vice-Premier ministre turc, Mehmet Simsek.  « À l'écoute de nos propositions pour une meilleure coopération entre nos deux gouvernements », a écrit Alpha Condé sur compte facebook.

En mars dernier, la Guinée et la Turquie ont signé plus plusieurs accords de coopérations en marge d’une visite à Conakry du président Turc Recep Tayyip Erdogan. Neuf accords de coopération avaient été signés entre les deux pays. Ils touchaient notamment les domaines de la Défense nationale, du Tourisme, le transport aérien, de l’Energie, de la Santé& sciences médicales, ainsi que des mémorandums d’entente dans la protection de l’Environnement, dans le domaine de l’électricité, dans le domaine des hydrocarbures et des mines, et la création d’un conseil d’affaires Guinée-Turquie.

Outre la signature de ces accords et conventions, le Président Turc a offert 50 bus de transports à la Guinée. Recep Tayyip Erdogan avait également annoncé à l’époque que la Compagnie Turkis Airlines commencera desservir la Guinée.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 28 décembre 2016 à 9:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi