Guinée : réaction « surprise » de l’opposition face au report des élections…

Facebook icon Twitter icon
Opposition

CONAKRY- L’opposition guinéenne a eu une réaction plutôt mesurée face au report des élections communales qui était prévues en février 2017. Réunis en plénière ce mardi au QG de l’union des forces démocratiques de Guinée, les opposants ont certes déploré cette violation de l’accord politique du 12 octobre dernier, mais n’ont annoncé aucune action.

« Nous sommes dans une situation où les multiples retards, atermoiements et entraves qui ont été mis dans pour la mise en œuvre des dispositions de l’accord entraînent nécessairement une révision du calendrier électoral. Parce qu’il va être difficile maintenant de tenir le scrutin local au mois de février prochain. Nous le déplorons. Il s’agit d’une première violation des dispositions de l’accord qui prévoyait l’organisation des élections au mois de février », a déploré le porte-parole de l’Opposition.

Aboubacar Sylla a indiqué que c’est au plutôt en fin janvier ou au début du mois de février que le code électoral pourra être promulgué avant qu’il ne soit applicable. En plus explique-t-il, le Président  de la République aura besoin de convoquer le corps électoral dans un délai de 60 jours avant le jour du scrutin. « C’est un retard que nous déplorons. Tout ceci n’a été rendu possible que simplement parce qu’il y a eu quelques mauvaises volontés », dénonce le leader de l’UFC au nom de ses pairs.

 

Sadou Diallo (stagiaire)

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 27 décembre 2016 à 16:41

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS