Fodé Oussou : « Je vais dire à Alpha Condé… »

Opposition
Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY- Ce sont de nouvelles piques qu’a lancées le Dr Fodé Oussou Fofana à l’endroit du Ministre d’Etat chargé de la justice. La sortie médiatique de Maître Cheick Sako sur la crise que traverse la crise constitutionnelle a suscité la colère du vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Maître Cheick Sako a dans une interview accordée à notre rédaction, rejeté toute implication du Gouvernement dans la crise que traverse depuis un certain temps la Cour Constitutionnelle. L’hypothèse selon laquelle Kèlèfa Sall serait victime de son discours antirévisionniste tenu lors de la cérémonie de prestation de serment du Président Alpha Condé n’est pas partagée par Maître Cheick Sako.

« Le Président de la Cour Constitutionnelle a dit ce qu’il pensait être vrai. Ça n’engage que lui. C’est vrai qu’on ne peut pas au début d’un quinquennat dire de go qu’on ne va pas faire un troisième mandat, on ne va pas réviser la Constitution. C’est tellement évident qu’on n’a pas besoin de le dire. Si on le dit et qu’après on découvre qu’il y a des problèmes à la Cour (…). Je n’irais pas sur ce terrain-là. Moi je ne pense que, ni le Gouvernement, ni le président de la République, ni les autres institutions de la République, ne sont sur ce chemin pour dire qu’on en veut au Président de la Cour Constitutionnelle parce qu’il a prononcé cette phrase », avait déclaré le Ministre d’Etat guinéen chargé de la justice.

Pour le Dr Fodé Oussou Fofana, Kèlèfa Sall, le Président de la Cour Constitutionnelle, qui est aujourd’hui contesté par plusieurs de ses collaborateurs, est victime d’une grosse conspiration.

« Kèlèfa Sall est victime d’une conspiration à cause du discours qu’il avait tenu lors de la prestation de serment de monsieur Alpha Condé. Kèlèfa Sall a dit ce que tout le monde connaît déjà », a soutenu le Dr Fodé Oussou Fofana lors d’un entretien avec un journaliste de notre rédaction.

Pour le Président des Libéraux Démocrates, les propos du Ministre d’Etat Cheick Sako laissent planer un doute.

« Si Cheick Sako, en tant que Ministre de la Justice de la République, ne peut pas dire que la révision constitutionnelle est impossible en Guinée, je dis que c’est grave. Je pense qu’il manque de courage, et il serait mieux qu’il retourne à son bureau d’avocat à Montpellier. Je rappelle juste que la Constitution guinéenne est très claire là-dessus. Je le dis encore à Monsieur Alpha Condé, il n’y aura pas de 3ème mandat ici », tranche le Dr Fodé Oussou Fofana.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 19 décembre 2016 à 13:08