Simandou: Alpha Condé a-t-il été corrompu?

Facebook icon Twitter icon
Mines

CONAKRY-Le Chef de l’Etat guinéen vient de réagir sur les accusations de corruption dans l’accord transactionnel conclu en 2011 entre le groupe Rio Tinto et son gouvernement.

Alpha Condé qui s’est confié à Jeune Afrique qualifie de « risibles » les soupçons de rétrocommissions dont aurait bénéficié la présidence guinéenne dans le cadre de la signature de l’accord avec le groupe minier Rio Tinto.  

« J’ai contraint Rio Tinto à verser 700 millions de dollars de pénalités à l’État et à lui octroyer gratuitement 15 % des actions s’il voulait renouveler sa concession. La négociation a duré près de quatre mois, et Rio Tinto a fini par céder », s’est défendu Alpha Condé avant de s’interroger : « Vous pensez sérieusement qu’ils m’ont payé pour leur avoir tordu le bras ? ».

Rio Tinto a admis récemment avoir payé à François de Combret conseiller d’Alpha Condé la somme de 10.5 millions de dollars à titre de commissions pour avoir gain de cause sur le Simandou.

Alpha Condé ni être informé du « contrat » de lobbying conclu en 2011 entre le groupe Rio Tinto et son ami François Polge de Combret aux termes duquel ce dernier aurait perçu une commission de 10,5 millions de dollars, selon JA.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Mercredi 14 décembre 2016 à 17:58

Facebook icon
Twitter icon
Google icon