Guinée : le Gouvernement américain appuie le secteur agricole…

Facebook icon Twitter icon
Coopération

CONAKRY- Le projet services agricoles de Guinée (FEED the Future) a été lancé ce Lundi 28 novembre 2016 à Conakry. Ce projet financé par le Gouvernement américain à travers son agence pour le développement international (USAID), vise à promouvoir l’autosuffisance alimentaire et la réduction de la pauvreté.

Avec un coût de 30 millions de dollars américain, ce projet aura une durée de vie de 5 ans. Il a comme objectif, l’éradication de la faim, de la pauvreté et de la malnutrition dans le monde. Il vise aussi à améliorer la sécurité alimentaire par le relèvement du niveau des revenus, du statut nutritionnel et la résilience des populations.

La Ministre guinéenne de l’Agriculture, Jacqueline Marthe Sultan qui a présidé cette cérémonie de lancement a indiqué que son pays se félicite de son éligibilité au projet FEED the FUTURE.

‘’ Ce projet va donc nous aider à non seulement qualifier les métiers agricoles mais dans toutes les dimensions. La Guinée se félicite de son éligibilité au projet FEED the FUTURE dont le projet est financé par le gouvernement américain à travers son agence USAID pour la promotion du développement agricole intégré. C’est à la demande du gouvernement à travers le ministère de l’agriculture que le gouvernement américain à travers son agence USAID a bien voulu inscrire la Guinée dans l’initiative FEED the FUTURE qui est une initiative du président Barack Obama’’ , a déclaré la ministre guinéenne de l’agriculture. Selon Jacqueline Sultan, pour une fois, la Guinée a un projet qui va désormais s’intéresser  à l’entreprenariat agricole.

Pour l’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, Dennis Hankins, l’économie de la Guinée indépendamment du secteur des mines peut amorcer son décollage économique à travers le secteur agricole.

‘’ J’ai eu l’occasion de visiter une partie de ce pays et j’ai vu comment le secteur agricole est important. Ce secteur peut aider les jeunes guinéens à trouver de l’emploi en dehors des mines. Nous savons en dépit des belles réalisations d’infrastructures hôtelières et des lignes aériennes ou des mines, l’économie de la Guinée peut être engagée dans le secteur agricole. Les 65% des populations font des activités agricoles. Nous allons dans ce cadre promouvoir l’investissement américain dans le secteur agricole. Avec notre participation dans le secteur agricole, nous pensons que nous pouvons aider pour la croissance de ce secteur assez important qui peut générer des emplois pour aussi le développement économique du pays. L’agriculture c’est un business, notre approche c’est comment mieux gérer la production et comment mieux acheter  les ingrédients, comment  mieux vendre la production et comment mieux faire la transformation. Nous espérons mieux faire avec cette concentration sur le secteur privé même après ces cinq années il y aura quelque chose de concret’’ a indiqué le diplomate américain. 

Dans son allocution, Cheryl Davis, Directrice par intérim de l’USAID en Guinée soutiendra que cette démarche novatrice repose prioritairement sur l’amélioration de la qualité de services fournis  à l’agriculture et l’implication des acteurs privés dans ce processus.

‘’ Je nourris l’espoir que ce projet contribuera à changer positivement et durablement la vie de milliers de petits producteurs’’ a souhaité la directrice de l’USAID.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel. : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Mardi 29 novembre 2016 à 10:13

Facebook icon
Twitter icon
Google icon