Cas du Syli de Guinée : les grandes annonces du Ministre Siaka Barry…

Facebook icon Twitter icon
Sport
Siaka Barry, Ministre guinéen des sports, de la culture et du patrimoine historique
Siaka Barry, Ministre guinéen des sports, de la culture et du patrimoine historique

CONAKRY- Une série de mesures a été annoncée ce Lundi 14 novembre 2016 par le Ministre guinéen chargé des sports. Au lendemain de la défaite de l’équipe nationale du Syli, le Ministre Siaka Barry a a affiché une déception teintée de colère.

« En Guinée, on a un problème de performances sportives au niveau de notre sélection nationale », a lancé le Ministre Siaka Barry qui a convoqué une réunion de crise de son cabinet qui s’est élargi au comité de normalisation chargé de gérer l’instance footballistique guinéen.

« Notre objectif à nous était de faire table rase du passé, c'est-à-dire de bâtir une nouvelle dynamique et de redonner un nouveau souffle. Quand je dis table rase cela peut aller jusqu’à la dissolution de l’équipe nationale, à la révision des clauses contractuelles qui nous unissent au sélectionneur Lappé Bangoura avec toutes les conséquences que cela suppose. Nous nous attèlerons à la mise en place d’une nouvelle structure qui pourrait ramener la Guinée dans le giron des performances. C’était notre point de vue », poursuit le Chef du département des sports en Guinée.

Refonte de l’équipe Nationale…

« Nous voulons avoir une communion d’idées autour de notre équipe nationale. Donc pour cela nous avons entre autres pris des mesures qui sont premièrement une recomposition en profondeur de l’équipe nationale (…) en privilégiant surtout la construction d’une performance au niveau local, qui va être appuyée par des individualités venant de l’extérieur, mais tout en donnant la primauté à la qualification locale », a rappelé le Ministre guinéen des sports.

De l’avenir du Coach Lappé Bangoura sur le banc du Syli National…

« Nous avons fait un rappel à l’entraineur de l’équipe nationale pour lui dire que le contrat qui lie Monsieur Lappé Bangoura à la Fédération de Football et le ministère est un contrat d’objectifs. Ce contrat prévoit des hypothèses en cas de qualification ou de disqualification (…). L’objectif donc assigné au sélectionneur est la qualification de l’équipe nationale pour la phase finale du mondial 2018. Ceci est très clair, car c’est consigné dans le contrat. Cela veut dire que le contrat à lui seul se gère. Deuxième objectif c’est celui de bâtir une performance locale afin de soutenir le premier objectif. Nous avons bien sûr rappelé ces objectifs à Lappé Bangoura pour lui dire que nous sommes inquiets vis-à-vis de cet objectif qui est le point central.

Mise en place d’un comité stratégique de réflexion…

Selon Siaka Barry, ce comité sera étendu à plusieurs structures dont le ministère en charge des sports, le comité de normalisation, la Ligue professionnelle de Football, le comité national sportif olympique, la société civile et la presse sportive.

‘’ Nous allons prendre des éléments dans chaque composante de la société pour réfléchir de façon stratégique. Faire l’état des lieux afin de sortir des recommandations fortes qui peuvent être mises en œuvre pour bâtir une performance durable’’ a souhaité le chef du département des sports.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel. : (+224) 655 31 11 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créé le Mardi 15 novembre 2016 à 9:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi