Fodé Oussou : « J’en ai marre des discours d’Alpha Condé… »

Opposition
Fodé Oussou Fofana
Fodé Oussou Fofana

CONAKRY- L’opposition guinéenne a vivement réagi suite au discours tenu ce Mardi 8 novembre 2016 par le Président Alpha Condé à l’occasion de la cérémonie de clôture de la semaine nationale de la citoyenneté.

Le Président Alpha Condé a dans un discours de « vérités »; dénoncé les tares de son pays qui sont dûs selon lui aux agissements des gouvernants, des opérateurs économiques et la classe politique.

« Au regard de notre histoire et de notre présent, force est de constater que le manque de civisme, de culture de tolérance et de fraternité constituent une problématique cruelle pour l’ensemble de la société guinéenne. Le citoyen guinéen dans l’exercice de la citoyenneté a du mal à appréhender ses droits fondamentaux de citoyens et ses devoirs les plus élémentaires à tous les niveaux. Sur le plan économique, la recherche effrénée du gain au détriment du peuple participe à la paupérisation et là à la destruction du tissu économique », avait déclaré le Président Alpha Condé.

 Pour l’opposant Fodé Oussou Fofana, ces propos du Chef de l’Etat ne constituent pas une nouveauté.

« Depuis que Monsieur Alpah Condé est arrivé au pouvoir on a entendu combien de discours de ce genre ? Je pense qu’à un moment il va falloir qu’il reconnaisse lui même sa mauvaise gouvernance. Il parle de corruption, de l’impunité, il dénonce même la gestion de son Gouvernement, mais il oublie que c’est lui qui est aux commandes », a réagi le Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

« Franchement j’en ai marre des discours de Monsieur Alpha Condé », poursuit le Président du Groupe parlementaire des libéraux démocrates.

Fodé Oussou Fofana conseille Alpha Condé d’adopter un certain nombre de comportements pour lier sa parole aux actes.

« Monsieur Alpha Condé doit montrer l’exemple de la bonne citoyenneté en acceptant d’être le Président de tous les guinéens et non celui du RPG. Il doit s’abstenir d’aller au siège du RPG Arc-en-ciel, il doit également veiller au bon fonctionnement et à l’indépendance des différentes institutions du pays », conseille le vice-président de l’UFDG.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 09 novembre 2016 à 19:13