Guinée : Damaro Camara nargue-t-il la justice ?

Justice
Damaro Camara, Président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Damaro Camara, Président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONAKRY-Le Président du Groupe Parlementaire de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara qui était appelé à comparaître ce jeudi 20 octobre au Tribunal de Première Instance de Dixinn, a brillé par son absence. Un signe de manque de respect pour les lois de la République, estime la partie civile.

L’audience a été de courte ce jeudi au TPI de Dixinn. Après avoir constaté l’absence du « prévenu », le Président du Tribunal a décidé de renvoyer les audiences au 3 novembre 2016. La caution a été fixée à 1 millions de francs guinéens, payable d’ici le 30 octobre, par la partie civile.

Pour maître Kissing Camara, l’absence du prévenu, au Tribunal est un signe que le député Damaro n’a pas de respect pour les textes.  « Il n’a pas de considération pour les institutions. C’est un député qui n’a pas de respect pour les textes », indique l’huissier qui a promis d’aller jusqu’au bout.

« Peu importe qu’il soit présent ou pas, moi je suis ma démarche. Si on paye la caution, le Tribunal est obligé d’aller jusqu’au bout », a-t-il averti.

Interrogé ce jeudi 20 octobre 2016, le député Amadou Damaro Camara, a indiqué qu’il ne parle plus de cette affaire.

Mohamed Camara l’acteur principal de l’affaire Kissing a confié à un de nos journalistes que « jusqu’à preuve de contraire quand la justice se prononce sur une affaire, si nous sommes réellement dans un pays de droit, on se remet au verdict de la Justice. Tout le reste n’est que de commentaires et du verbiage. En ce qui me concerne, je me remets au jugement qui a été rendu, jusqu’à ce que son contraire soit prouvé », a indiqué M. Camara de SUIGUICOM.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 31 11 12

 

Créé le Jeudi 20 octobre 2016 à 20:48