Politique : Le député Damaro Camara critique une décision du Gouvernement…

Majorité présidentielle
Damaro Camara, Président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Damaro Camara, Président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONAKRY-Le Chef de file de la Majorité Présidentielle, a eu réaction plutôt « inattendue », suite à l’exclusion de l’union des forces républicaines de la signature des accords politiques du 12 octobre 2016.

« J’ai été surpris que des observateurs aient eu le droit de signer (les accords) et que des acteurs qui ont participé à tout le débat, n’aient pas eu le droit de signer. Je n’ai rien compris de ça », a déclaré le député Amadou Damaro Camara, interrogé par Africaguinee.com.

Alors qu’il était censé taire les incessantes querelles politiques en Guinée, l’accord du 12 octobre 16, semble les avoir envenimés davantage. Les conclusions continent d’agiter le débat politique sur fond d’attaques entre détracteurs et défenseurs du document, qui, pourtant a été salué par la communauté internationale.

L’union des forces républicaines, crie au complot et parle de deal entre les deux grands partis du pays. A savoir : le RPG-arc-en-ciel (parti au Pouvoir) et l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (principal parti d’opposition). « S’il y a eu deal, je ne suis pas courant de ça », rétorque le président du Groupe Parlementaire du RPG Arc-en-ciel, qui souligne cependant, qu’il n’aurait pas trouvé d’objections que tous ceux qui ont pris part au dialogue, signe l’accord.

« Je ne trouverai pas d’objection à ce que tous ceux qui étaient dans la salle, et qui ont participé au dialogue, signent les accords pour engager tout le monde. Surtout, quoiqu’on dise, l’UFR c’est quand même la troisième force politique. C’est un parti qui a dix députés à l’Assemblée Nationale », a fait remarquer le député, s’interrogeant sur les manœuvres qui ont abouti à l’exclusion de l’UFR.

« Je ne sais quelles sont les manœuvres qui ont abouti à leur exclusion, mais ils auraient fait autrement, si ce dialogue a été fait dans le sens d’aller à l’apaisement de l’atmosphère politique en Général », avance-t-il.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 31 11 12

Créé le Mercredi 19 octobre 2016 à 13:39