Stade de Nongo (Conakry) : A quoi sert ce joyau offert à la Guinée par la Chine ? (Enquête)

Facebook icon Twitter icon
Reportage

CONAKRY- Le stade de Nongo, ce joyau dont les travaux de construction ont débuté en 2007, sous l’ère du Général président Lansana Conté est le fruit de la coopération Sino-guinéenne. Cette coupole qui s’érige majestueusement dans le quartier résidentiel de Nongo est tout sauf un Stade où doit régner le sport. Ce bijou qui peine à ouvrir ses portes à la ‘’religion’’ des temps modernes qu’est la pratique du Football, est devenu un lieu de jouvence.

A défaut de rendez-vous sportif, ce stade ‘’flambant’’ neuf sert plutôt aux concerts géants dont le plus récent est celui de l’artiste français d’origine guinéenne BLACK-M, ou aux cérémonies de remise de diplômes et ou  de mariage. Un des nos reporters y a fait un tour.

A la rentrée principale, l’accueil est chaleureux pour quelqu’un qui cherche des renseignements, du moins une information pour l’organisation d’une cérémonie de réjouissance. Apostrophées par notre reporter, les dames vigiles s’empressent de répondre.

‘’ Bonjour M, vous désirez ? Notre journaliste de répondre ‘’ Oui Bonjour, je voudrais avoir accès à l’administration du stade, et je désire louer une salle pour une cérémonie de mariage’’. Notre interlocutrice s’approche toute souriante ‘’ Ha ! L’administrateur n’est pas là, allez vous adressez à Monsieur  X (pour une mesure de protection de notre source, nous ne dirons pas son nom, ndlr).

Dans le but de poursuivre notre petite enquête, nous nous dirigeâmes vers la bâtisse, accompagné de notre ‘’bienfaitrice’’. Une fois sur place, l’on rentre en possession du numéro de celui qui est chargé de la location des lieux de fêtes. Aussitôt une discussion s’engage au bout du fil entre le Monsieur et Africaguinee sous le sceau bien sûr de l’anonymat.

‘’ Vous voulez quoi au juste ‘’, demande notre interlocuteur. Le reporter de répondre ‘’ je voudrais une salle pour une cérémonie de mariage ? ‘’ Ok, mais nos tarifs se dressent comme suit, la grande salle qu’on appelle salle VIP se négocie à Sept millions, celle à côté d’elle à cinq millions. Pour ceux qui désirent le plein air, nous avons une véranda derrière une des portes d’entrées qui se négocie à trois millions. Tout ceci dépend de vos moyens’’ nous a indiqué ce responsable apparemment content d’offrir de bons services aux néo clients que nous sommes. 

Au sortir de cet entretien, nous tombons des nues et nous nous posâmes quelques interrogations. Tout ce pactole concocté par cette administration va-t-il dans les caisses de l’Etat pour permettre enfin la finition de ce stade ? ou  comme tout ‘’bon’’ guinéen, ce magot  va tout droit dans les poches de certaines personnes véreuses.

Il faut rappeler que la construction de ce stade avait été confiée à une société chinoise ‘’Shanghai construction’’. Une société privée de la place avait été chargée de l’exécution des travaux de la clôture et d’un parking de 536 places. 

La Guinée qui est choisie pour l’organisation de la biennale du Football en 2023 pourra-t-elle réussir ce pari quand il faut à peu près une dizaine d’années aux autorités sportives du pays pour achever un stade de 50. 000 places.

Dossier à suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel. : (+224) 655 31 11 13

 

 

Créé le Mardi 06 septembre 2016 à 15:23

Facebook icon
Twitter icon
Google icon